WhatsApp lance Channels, un fil équivalent à Facebook ou Twitter

Publié le 13/09/2023 à 13:48

WhatsApp lance Channels, un fil équivalent à Facebook ou Twitter

Publié le 13/09/2023 à 13:48

Par AFP

Channels est désormais disponible dans 150 pays, selon un communiqué de Meta, mais selon plusieurs utilisateurs de WhatsApp aux États-Unis, il semble que cette fonctionnalité ne soit pas encore accessible dans le pays d’origine de Meta. (Photo: 123RF)

Meta a annoncé mercredi le lancement à grande échelle de Channels, un nouveau produit disponible sur sa plateforme de messagerie WhatsApp et qui permet de consulter des publications d’utilisateurs, comme sur Facebook ou Twitter (aujourd’hui devenu X). 

Channels est désormais disponible dans 150 pays, selon un communiqué de Meta, mais selon plusieurs utilisateurs de WhatsApp aux États-Unis, il semble que cette fonctionnalité ne soit pas encore accessible dans le pays d’origine de Meta.

Sollicité par l’AFP quant à la liste des pays concernés, Meta n’a pas donné suite dans l’immédiat.

Pour les régions où le produit a été lancé, il est désormais possible aux utilisateurs de WhatsApp de suivre un compte qui propose une chaîne (channel), puis de consulter les messages postés dans une rubrique distincte des communications ordinaires sur la plateforme.

À l’instar d’autres réseaux comme X (ex-Twitter) ou Facebook, il est possible de réagir aux messages, avec des commentaires ou des émojis. Channels n’est pas non plus sans rappeler une fonctionnalité déjà disponible sur un autre réseau de messagerie, Telegram.

Meta met en avant la confidentialité de Channels, aucun utilisateur de WhatsApp ne pouvant savoir quelles chaînes suit un autre compte.

La plateforme permet aussi aux administrateurs d’une chaîne de refuser, sans justification, qu’un utilisateur suive le contenu qu’elle produit.

La création d’une chaîne est, pour l’instant, limitée à certains utilisateurs, mais Meta prévoit d’ouvrir cette possibilité à tous les comptes «dans les mois à venir».

Meta cherche régulièrement à proposer de nouvelles fonctionnalités sur ses plateformes existantes, voire des nouveaux réseaux, à l’instar de Threads, le concurrent de X lancé début juillet.

 

 

Sur le même sujet

À la une

Bourse: Wall Street termine en baisse, plombée par la technologie

Mis à jour à 16:48 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a également terminé dans le rouge.

Bourse: les gagnants et les perdants du 20 février

Mis à jour à 16:27 | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.

À surveiller: Nvidia, Manuvie et TC Énergie

Que faire avec les titres de Nvidia, Manuvie et TC Énergie? Voici des recommandations.