Les propriétaires de PME travaillent l'équivalent de 8 jours par semaine, dit la FCEI

Publié le 24/04/2023 à 12:22

Les propriétaires de PME travaillent l'équivalent de 8 jours par semaine, dit la FCEI

Publié le 24/04/2023 à 12:22

Par La Presse Canadienne

Par secteur, la part des propriétaires travaillant plus d’heures pour compenser les pénuries de personnel était de 84 % dans l’hôtellerie et de 82 % dans l’agriculture. (Photo:123RF)

Toronto — Le propriétaire moyen d’une petite ou moyenne entreprise travaille l’équivalent d’une semaine de travail de huit jours en raison du manque de personnel, en particulier dans l’Ouest canadien, révèle lundi une nouvelle étude de la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante (FCEI).

Selon le rapport, qui s’appuie sur un sondage réalisé auprès des membres de la FCEI en septembre dernier, 59 % des PME du Canada étaient touchées par des pénuries de main-d’œuvre, obligeant le propriétaire moyen à travailler 54 heures par semaine pour compenser.

«Les propriétaires doivent travailler plus d’heures, ou ils doivent choisir de faire travailler leurs employés plus d’heures», a expliqué Laure−Anna Bomal, économiste à la FCEI et coauteure du rapport.

«Ils doivent refuser des contrats de vente et réduire les offres de services. Ils sont détournés de l’élaboration et de la mise en œuvre de stratégies pour améliorer et développer leur entreprise, c’est donc vraiment un problème.»

L’étude indique que le problème s’aggrave. Le nombre de PME touchées par des pénuries de main-d’œuvre était de 55% en novembre 2021.

Parmi les entreprises connaissant une pénurie de main−d’œuvre, près des trois quarts ont déclaré que les propriétaires devaient travailler plus d’heures et 54% ont indiqué que leurs employés devaient travailler plus d’heures pour compenser le manque de personnel.

Mme Bomal a précisé que le problème était particulièrement répandu dans l’Ouest, où 76 % des propriétaires de PME de l’Alberta touchés par les pénuries de main-d’œuvre travaillent plus d’heures en conséquence. Après l’Alberta venaient le Manitoba et la Colombie−Britannique, avec 75 % des propriétaires de PME en manque de personnel.

Par secteur, la part des propriétaires travaillant plus d’heures pour compenser les pénuries de personnel était de 84 % dans l’hôtellerie et de 82 % dans l’agriculture. 

«Ce à quoi je ne m’attendais pas vraiment, c’est que le nombre d’heures soit aussi élevé», a souligné Mme Bomal, qui a évoqué des solutions potentielles. 

«Nous savons qu’il est vraiment nécessaire d’augmenter le bassin de main−d’œuvre. Nous pouvons , par exemple, cibler les travailleurs âgés ou simplifier ou améliorer les processus d’immigration.»

Elle a ajouté que les décideurs pourraient également chercher à libérer du temps pour les propriétaires d’entreprise en réduisant les formalités administratives ou en stimulant la productivité. 

«Par exemple, nous pouvons introduire des crédits d’impôt pour stimuler l’automatisation», a expliqué Mme Bomal.

Dans son Enquête sur la population active de septembre 2022, Statistique Canada a révélé que les employés canadiens à temps plein et à temps partiel de plus de 15 ans travaillaient généralement 35,6 heures par semaine. Cela signifie que les propriétaires de petites entreprises travaillent 50 % de plus que les employés moyens, selon le rapport.

Sur le même sujet

Les PME du Québec applaudissent la modernisation de l’industrie de la construction

COURRIER DES LECTEURS. Le projet de loi 51 offrira une meilleure mobilité de la main-d’oeuvre et plus de polyvalence.

Plus de 200 000 PME se sont endettées pour rembourser leur prêt d’urgence

26/03/2024 | Emmanuel Martinez

Plus de 200 000 PME au pays ont dû s’endetter pour payer leur prêt du CUEC afin de conserver la subvention rattachée.

À la une

Conduite autonome: c'est bien réel

EXPERT INVITÉ. Peu à peu, l’électronique est capable de prendre le contrôle de certaines situations.

La Bourse de Toronto en hausse en fin de matinée

Mis à jour il y a 30 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Wall Street est fermé lundi pour le congé du Memorial Day.

À surveiller: Apple, Microsoft et Gildan

10:22 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de Apple, Microsoft et Gildan? Voici quelques recommandations d’analystes.