Immobilier résidentiel: les prix se stabilisent à Montréal

Publié le 07/02/2014 à 10:48, mis à jour le 07/02/2014 à 11:57

Immobilier résidentiel: les prix se stabilisent à Montréal

Publié le 07/02/2014 à 10:48, mis à jour le 07/02/2014 à 11:57

Par Thomas Cottendin

Photo: lesaffaires.com

Le prix des copropriétés est resté stable dans la grande région métropolitaine de Montréal, montrent les dernières statistiques de la Chambre immobilière du Grand Montréal (CIGM). Celui des unifamiliales s’est accru de 1%.

Les ventes résidentielles sont en baisse de 2% comparativement à janvier 2013, rapporte la CIGM. Au total, 2054 ventes ont été réalisées en janvier 2014.

L'unifamiliale affiche une hausse des ventes de 1 % pour la période comparée, alors que les ventes de copropriété et de plex ont respectivement baissé de 4 % et de 8 %.

Par grands secteurs, la Rive-Nord de Montréal a enregistré la plus forte augmentation des ventes résidentielles avec une hausse de 4 %, suivie par l'île de Montréal et Vaudreuil-Soulanges qui ont connu des hausses de ventes de 3 % et de 1 %.

Laval et la Rive-Sud ont vu leurs ventes résidentielles reculer respectivement de 5 % et de 13 % en janvier 2014 par rapport à janvier 2013.

«Il est intéressant de noter que le secteur de Vaudreuil-Soulanges a déjoué la tendance avec une quatrième hausse mensuelle des ventes résidentielles en janvier 2014», remarque Paul Cardinal, directeur, Analyse du marché, à la Fédération des chambres immobilières du Québec, dans un communiqué.

Stabilité des prix

Au niveau des prix, la médiane des unifamiliales à l’échelle de la grande région métropolitaine est dorénavant de 272 000 $, en hausse de 1%.

C'est sur la Rive-Nord que la plus forte augmentation du prix médian de l'unifamiliale a été enregistrée (+9 %). Il s'agit d'une cinquième hausse mensuelle consécutive pour ce secteur.

Sur l'île de Montréal et à Laval, le prix médian des unifamiliales a connu des hausses de 4 % et de 3 %, alors que sur la Rive-Sud et à Vaudreuil-Soulanges, il a présenté des baisses de 2 % et de 7 %, respectivement.

Pour les copropriétés, le prix médian de 220 000 $ est resté stable dans la grande région métropolitaine.

Conditions de marché inchangées

Les conditions de marché sont demeurées les mêmes pour les trois catégories de propriété dans la région de Montréal, remarque la Chambre immobilière.

Les marchés de l'unifamiliale et des plex sont équilibrés à l'échelle de la région métropolitaine, tandis que celui de la copropriété est à l'avantage des acheteurs.

Le secteur de Vaudreuil-Soulanges est le seul qui continue de favoriser les acheteurs d'unifamiliales.

«La forte croissance des inscriptions observée dans le marché de la copropriété tend à ralentir, la hausse des inscriptions en janvier étant la plus faible depuis novembre 2010», a déclaré Patrick Juanéda, président du conseil d'administration de la CIGM.

Les délais de vente moyens, par rapport à janvier 2013, ont augmenté de 15 jours pour l'unifamiliale et de 12 jours pour la copropriété et les plex.

À la une

Bourse: Wall Street termine en ordre dispersé, mais le Nasdaq enchaîne un 5ème record d'affilée

Mis à jour il y a 32 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a terminé dans le rouge.

Bourse: les gagnants et les perdants du 14 juin

Mis à jour il y a 2 minutes | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.

À surveiller: Tesla, AtkinsRéalis et Alithya

Que faire avec les titres Tesla, AtkinsRéalis et Alithya? Voici des recommandations d’analystes.