REER: le taux de détention et les cotisations en hausse

Publié le 05/02/2014 à 11:06, mis à jour le 05/02/2014 à 11:30

REER: le taux de détention et les cotisations en hausse

Publié le 05/02/2014 à 11:06, mis à jour le 05/02/2014 à 11:30

Par Thomas Cottendin

Photo: Bloomberg

Les Canadiens sont plus nombreux à détenir des REER et à y cotiser, montre un sondage RBC. Autre signe encourageant: le nombre de jeunes canadiens détenteurs d'un REER est le plus élevé depuis 2008.

«Il y a toujours une lumière au bout du tunnel»… Après avoir chuté à 55% en 2012, la proportion de Canadiens détenant actuellement un REER s’établit à 59 %, rapporte le 24e Sondage RBC sur les REER publié mercredi.

De plus, le montant qu'ils prévoient y cotiser d'ici la date limite du 3 mars, a augmenté pour atteindre en moyenne 4653$, une hausse d'environ 500$ par rapport à l'an dernier.

Le sondage indique aussi que les jeunes adultes (de 18 à 34 ans) démontrent un intérêt accru pour les REER. La moitié des répondants de cette tranche d'âge détiennent actuellement un REER – la proportion la plus élevée depuis six ans et 10% de plus qu'en 2012 – et le montant qu'ils prévoient y cotiser a bondi de 39% pour atteindre 4 329 $, en moyenne, comparativement à 3104 $ l'an dernier.

Bien que les trois quarts (74%) des détenteurs de REER affirment qu'ils n'y cotiseront pas le montant maximal permis cette année, il n'y a pas là nécessairement matière à s'inquiéter, selon Richa Hingorani, première directrice, Soutien à la planification financière, de la Banque Royale.

« Cotiser le montant maximal en début d'année est excellent, si vous en avez les moyens», affirme Mme Hingorani.

Toutefois, pour la plupart des Canadiens, des cotisations périodiques l'année durant constituent une approche plus réaliste et efficace, conseille l’experte.

« En intégrant les cotisations au REER à votre budget, vous pouvez commencer par un petit montant que vous ajusterez au fil du temps. En cotisant périodiquement à votre REER, vous tirez avantage du temps et de la croissance composée. De plus, cette approche vous évite d'avoir à trouver l'argent pour cotiser au moment où vous recevez vos factures des Fêtes. »

À la une

Réglementation des logiciels utilisant l’IA

EXPERT INVITÉ. Quels seront les conséquences sur l’innovation?

Ottawa ne veut pas dire si les entreprises d'IA paieront des redevances aux médias

Il y a 16 minutes | La Presse Canadienne

Pascale St-Onge affirme qu'il appartiendra au CRTC de déterminer si les entreprises d'IA reprennent les informations.

Aidez votre personnel noir à prendre soin de sa santé mentale

Mis à jour à 11:58 | Camille Robillard

LA BOÎTE À EDI. Saviez-vous que vos employés noirs n’utilisent probablement pas vos en santé mentale?