L’automatisation au service des cabinets juridiques

Publié le 20/09/2023 à 09:56

Par Edilex

Depuis quelques années déjà, la technologie juridique joue un rôle central dans l’évolution de la pratique. Au Québec, de nombreux cabinets d’avocats et de notaires ont notamment recours à l’automatisation pour se libérer de certaines tâches administratives et augmenter leur productivité. L’utilisation d’un logiciel infonuagique de rédaction automatisée fait partie des solutions gagnantes offertes par Edilex, une entreprise québécoise qui développe des logiciels et des services efficaces pour les communautés juridiques et d’affaires.

Rédaction automatisée

Les avantages de recourir à une solution infonuagique automatisée sont nombreux. Celle-ci permet entre autres aux cabinets de notaires et d’avocats de déléguer des tâches à des non-juristes et de se libérer de diverses tâches administratives comme la mise en pages, la recherche, la rédaction et la correction.

« Ce type de solution permet aux juristes et aux gens des opérations en entreprise d’accéder au modèle de document juridique dont ils ont besoin. Les contrats, par exemple, sont paramétrés pour pouvoir inclure un paquet de scénarios éventuels. Grâce à l’intelligence du logiciel, le document peut s’autobalancer en fonction des choix qui sont faits. Ce qui est intéressant aussi, c’est l’important volet collaboration. Avec cette solution, on peut travailler en équipe et déléguer des tâches de rédaction aux collaborateurs non-juristes », explique Jean-François L’Ecuyer, chef des revenus chez Edilex.

Par exemple, les documents juridiques en tous genres comportent un volet «renseignements». Habituellement, les avocats ou les notaires remplissent le tout, ce qui requiert beaucoup de temps. Avec une plateforme automatisée, cette portion du travail est mise entre les mains du client.

Cela dit, M. L’Ecuyer rappelle que la technologie n’est pas infaillible. Un regard humain professionnel reste essentiel pour la production de documents juridiques. Autrement dit, c’est un juriste qui effectuera la révision finale d’un contrat et qui le validera. Avec notre solution infonuagique, l’objectif est qu’il y ait toujours une intervention humaine au bout du compte », soutient-il.

Plateforme d’Edilex

Depuis 4 ans, plus de 110 cabinets juridiques ont adopté la solution d’Edilex au Québec. Son logiciel infonuagique de rédaction automatisée leur a entre autres permis de déléguer et de se libérer de plusieurs tâches sans valeur ajoutée, de se concentrer davantage sur leurs clients, d’assurer la conformité réglementaire de leurs documents et de profiter d’une collaboration plus efficace avec leurs clients, leurs stagiaires, leurs juniors, leurs techniciens, etc.

« Le logiciel convient pour tous les types d’équipes juridiques. Peu importe la taille d’une PME, on peut intégrer son propre contenu dans la plateforme. Avec l’abonnement annuel, nos clients ont droit à un service clés en main, avec de l’accompagnement et du soutien technique. Il y a d’ailleurs plusieurs avocats au sein de notre équipe pour assurer la conformité et accompagner les clients », résume Jean-François L’Ecuyer.

Il est en outre intéressant de savoir qu’en plus de procurer des avantages indéniables aux cabinets juridiques, une plateforme de rédaction automatisée est utile aux clients de ces derniers. « Prenons l’exemple d’une entreprise ayant besoin de modèles de contrats. Elle peut demander à son avocat de lui fournir des modèles personnalisés auxquels tous auront accès grâce à l’interface. Ça a le pouvoir de transformer le modèle d’affaires des cabinets juridiques, car il y a une interaction constante », souligne Jean-François L’Ecuyer.

Selon le chef des revenus chez Edilex, l’avenir de la pratique se situe en grande partie dans le libre-service. « La technologie va permettre aux non-juristes d’accomplir de multiples tâches simples qui auparavant leur étaient inaccessibles, tout en conservant la relation d’accompagnement et le support de leur équipe juridique à même les applications. Il est facilement envisageable de voir apparaître une forme d’autonomie assistée dans laquelle les clients pourront contrôler une partie des tâches juridiques eux-mêmes. », conclut M. L’Ecuyer.

Envie d’en savoir plus sur le logiciel Edilex destiné aux équipes juridiques? Inscrivez-vous dès aujourd’hui à une démonstration gratuite!

 

 

À la une

Les tarifs aériens ont chuté de 14% en janvier en raison de la baisse de la demande

Il y a 27 minutes | La Presse Canadienne

Cependant, le prix d'un billet est resté 10% supérieur par rapport à 2019.

Les coûts et l’échéancier du TGF entre Québec et Toronto ne seront pas connus en 2024

Mis à jour il y a 35 minutes | La Presse Canadienne

Le PDG de VIA TGF, Martin Imbleau, n’a pas bronché lorsque le chiffre de 100 milliards de dollars a été évoqué.

Bourse: Wall Street termine en baisse, plombée par la technologie

Mis à jour il y a 40 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a également terminé dans le rouge.