Les tendances du CES 2024

Publié le 15/01/2024 à 14:15

Les tendances du CES 2024

Publié le 15/01/2024 à 14:15

Par Maxime Johnson

Environ 130 000 personnes ont visité le salon de l’électronique CES à Las Vegas cette année. (Photo: Maxime Johnson)

TECHNO SANS ANGLES MORTS décortique les technologies du moment, rencontre les cerveaux derrière ces innovations et explore les outils numériques offerts aux entreprises du Québec. Cette rubrique permet de comprendre les tendances d’aujourd’hui afin d’être prêt pour celles de demain.

TECHNO SANS ANGLES MORTS. De l’intelligence artificielle embarquée dans les gadgets à la montée de l’informatique spatiale, voici les tendances marquantes du salon de l’électronique CES, qui s’est déroulé la semaine dernière à Las Vegas.

 

L’IA omniprésente

Que ce soit dans les présentations des géants technos ou dans les prototypes de jeunes pousses technologiques, l’intelligence artificielle (IA) était sans aucun doute le thème de l’année au CES 2024 (anciennement connu sous le nom de Consumer Electronics Show).

L’IA a été utilisée à toutes les sauces. J’ai vu sur place une chatière connectée capable de détecter si minou tente de ramener un oiseau mort à la maison, une toilette dotée de l’assistant personnel Alexa et des jumelles capables de reconnaître 9000 espèces d’oiseaux.

Sans grande surprise, plusieurs entreprises ont aussi présenté des produits intégrant l’agent conversationnel ChatGPT.

L’assistant vocal des futures voitures du fabricant automobile Volkswagen, par exemple, pourra désormais accéder à ChatGPT lorsqu’une question sera trop complexe ou qu’elle ne sera pas reliée à l’automobile elle-même.

Une requête comme « allume l’air climatisé » sera encore traitée localement comme c’était le cas auparavant, mais si vous demandez une recette de risotto en chemin vers l’épicerie, c’est plutôt l’agent conversationnel d’OpenAI qui vous fournira la réponse.

Le CES a aussi été l’occasion pour les fabricants d’ordinateurs portatifs de dévoiler la première génération de PC à l’IA, que je présentais ici même cet automne.

 

À la recherche de nouveaux matériaux

Le ThinkPad Z13 de Lenovo est doté d’une coque en lin. (Photo : Maxime Johnson)

Plusieurs fabricants ont annoncé au CES l’arrivée de nouveaux matériaux pour leurs appareils électroniques, généralement dans le but d’améliorer leur bilan environnemental.

La coque du ThinkPad Z13 de Lenovo, par exemple, est fabriquée à partir de résidus générés lors de la production du lin. «Nous n’avons pas le choix de développer de nouveaux matériaux. À l’heure actuelle, il n’y aurait par exemple pas assez d’aluminium recyclé sur le marché pour tous les nouveaux ordinateurs produits. C’est donc important d’explorer d’autres avenues», estime Brent Lamm, premier gestionnaire de produit mondial pour la gamme ThinkPad de Lenovo.

Parmi les autres nouveautés qui se sont démarquées, notons SlimTech, un matériau isolant développé par Whirpool afin de produire des réfrigérateurs dont les parois seront jusqu’à 66% plus minces, ce qui permettra d’augmenter leur capacité de 25%. Celui-ci pourra aussi être retiré facilement du réfrigérateur en fin de vie, et réutilisé par la suite.

«SlimTech a été développé pour augmenter l’efficacité énergétique de nos produits, mais finalement, ça a beaucoup d’autres avantages», explique Chad Parks, gestionnaire responsable des communications chez Whirpool.


 

La cuisson à l’honneur

Pas besoin d’aller à l’extérieur pour fumer un jambon : le GE Profile se veut le premier fumoir intérieur intelligent sur le marché. (Photo: Maxime Johnson)

 

Barbecues intelligents au charbon, fumoir intérieur, gril à l’intelligence artificielle, «four à macro-ondes» combinant un four à micro-ondes et une friteuse à air, nouveau procédé de cuisson grâce à un champ électrique : les appareils de cuisine étaient omniprésents cette année au CES. Les fabricants souhaitent non seulement réinventer comment vous cuisinez, mais aussi où vous pouvez le faire.

«Différents endroits, comme en Californie, interdisent la cuisson avec du feu à l’extérieur. C’est l’une des raisons qui nous a poussés à créer un barbecue électrique», explique Tom Penner, le PDG de l’entreprise Current Backyard, qui a dévoilé ses deux premiers produits au CES 2024, une plancha électrique et un barbecue électrique capable d’atteindre 700 degrés Fahrenheit.

 

Suivant: Des télés qui impressionnent

À la une

Réglementation des logiciels utilisant l’IA

EXPERT INVITÉ. Quelles seront les conséquences sur l’innovation?

Ottawa ne veut pas dire si les entreprises d'IA paieront des redevances aux médias

Pascale St-Onge affirme qu'il appartiendra au CRTC de déterminer si les entreprises d'IA reprennent les informations.

L’IA peut rendre l’agriculture plus efficace, disent des experts

Il y a 41 minutes | La Presse Canadienne

Les agriculteurs ont déjà adopté des technologies telles que les drones et les capteurs pour les aider dans des tâches.