REER : les placements plus prudents ont la cote

Publié le 16/11/2009 à 07:53

REER : les placements plus prudents ont la cote

Publié le 16/11/2009 à 07:53

Par La Presse Canadienne

De nombreuses personnes songent à repousser la date de leur retraite. Photo : Bloomberg

Malgré la crise économique qui sévit, la majorité des Québécois qui possèdent des REER prévoient y investir autant et même plus que l'an dernier, mais ils vont choisir des placements plus prudents cette année.

C'est ce que révèle le sondage annuel effectué pour le compte du Groupe Investors, une firme nationale de planification financière et d'investissement.

Un Québécois sur deux a d'ailleurs l'intention d'investir ses cotisations REER dans des placements à moindre risque.

Au Canada, les Québécois sont ceux qui envisagent d'adopter de façon générale une approche plus prudente pour leurs investissements en raison de la crise économique.

Le sondage révèle aussi que l'incertitude économique de la dernière année incite de nombreuses personnes à repousser la date de leur retraite, soit 35 pour cent d'entre elles.

Ce report de retraite est d'autant plus envisagé lorsqu'un membre de la famille a perdu son emploi en 2009, ce qui est le cas, au Québec, de 11 pour cent des ménages.

Les réponses ont été recueillies dans le cadre de sondages téléphoniques Harris/Decima TeleVox entre le 15 et le 26 octobre auprès de quelque 2000 personnes. Un échantillon de cette taille affiche une marge d'erreur de 2,2 pour cent, 19 fois sur 20.

À la une

L’art d’être plus efficace

Il y a 32 minutes | Nicolas Duvernois

EXPERT INVITÉ. «J’ai décidé de ne plus subir la technologie et de l’utiliser, sous mes conditions.»

Bourse: Wall Street ouvre en ordre dispersé, respiration après un nouveau record

Mis à jour il y a 24 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a ouvert en hausse.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mardi 21 mai

Mis à jour à 08:16 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Les marchés mondiaux étaient essentiellement en déclin lundi matin.