"Une incertitude considérable" pèse sur la reprise

Publié le 12/10/2011 à 14:27, mis à jour le 12/10/2011 à 15:33

"Une incertitude considérable" pèse sur la reprise

Publié le 12/10/2011 à 14:27, mis à jour le 12/10/2011 à 15:33

Par AFP

Une "incertitude considérable" pèse sur les perspectives d'amélioration de l'économie américaine, selon les minutes de la réunion du Comité de politique monétaire de la banque centrale américaine (Fed) des 20 et 21 septembre publiées mercredi.

"Aux yeux des participants à la rencontre, la perspective d'une amélioration graduelle de la croissance s'accompagnait d'une incertitude considérable", indique ce document, selon lequel les services de la Fed ont abaissé leurs perspectives de croissance pour l'économie américaine.

La Fed ne publie pas les prévisions de ses services, mais la fourchette de celle de ces dirigeants, qui doit être actualisée début novembre.

Selon la dernière fourchette remontant au mois de juin, la croissance de l'économie américaine devrait s'accélérer au deuxième semestre, après son net ralentissement au cours des six premiers mois de l'année, mais ne devrait pas retrouver son rythme de 2010 (3,0%).

Selon les minutes, les membres du Comité de politique monétaire de la Fed (FOMC) ont "encore noté que l'impulsion de la croissance économique semblait moins forte que lors des reprises précédentes, mais que les raisons de cette faiblesse étaient peu claires, ce qui contribue à faire grandir l'incertitude concernant les perspectives de l'économie".

Malgré de fortes réticences en son sein, le FOMC a décidé le 21 septembre d'assouplir encore sa politique monétaire ultra-accommodante en jouant sur la composition du portefeuille de titres financiers de la banque centrale pour tenter de faire baisser les taux d'intérêts à long terme, déjà très bas, tout maintenant les taux à court terme au plancher.

Le Comité avait justifié cette décision en indiquant que la reprise était menacée par des "risques importants", notamment en provenance d'Europe.

Les minutes détaillent un peu plus l'idée que se font les dirigeants de la Fed de la reprise en cours.

"Sans s'attendre à une rechute de l'activité, plusieurs [d'entre eux] ont fait remarquer que, du fait de la lenteur de la croissance, la reprise était davantage vulnérable à des chocs", indique le document.

À la une

L'industrie solaire est trop concentrée en Chine, selon l’AIE

La Chine abrite plus de 80% de toutes les étapes de fabrication des panneaux solaires dans la monde, et cela augmente.

Les bioplastiques attirent des milliards de dollars en investissements

Il y a 43 minutes | La Presse Canadienne

Le marché vaut 600 milliards de dollars américains à l'échelle mondiale.

Le propriétaire de St-Hubert privatisé

Mis à jour à 11:13 | Denis Lalonde

Recettes illimitées, qui possède les rôtisseries St-Hubert, a reçu une offre d'achat de Fairfax Financial.