L'économie canadienne a progressé de 0,2% en février, selon Statistique Canada

Publié le 30/04/2024 à 09:26

L'économie canadienne a progressé de 0,2% en février, selon Statistique Canada

Publié le 30/04/2024 à 09:26

Par La Presse Canadienne

Dans l’ensemble, 12 des 20 secteurs surveillés par Statistique Canada ont affiché une hausse en février. (Photo: La Presse Canadienne)

Ottawa — Le produit intérieur brut (PIB) réel a progressé de 0,2% en février au Canada, majoritairement en raison de gains dans le secteur du transport, selon ce qu’a indiqué mardi Statistique Canada.

Il s’agit d’une deuxième hausse mensuelle consécutive du PIB réel, qui avait augmenté de 0,5% en janvier au pays.

Selon l’agence fédérale, la progression observée en février est attribuable en grande partie à l’augmentation de 1,4% dans le secteur du transport et de l’entreposage, qui a connu son plus haut taux de croissance mensuel depuis janvier 2023.

Ce secteur a été aidé par la reprise dans le transport ferroviaire (+5,5%), alors que l’activité est revenue à la normale à la suite de la vague de froid extrême survenue en janvier dans l’Ouest canadien.

Également, le transport aérien a progressé de 4,8% en février, soit son taux de croissance le plus élevé depuis mai 2022, alors que les transporteurs ont ajouté plus de vols vers l’Asie pour répondre à la demande en prévision du Nouvel An lunaire.

Dans l’ensemble, 12 des 20 secteurs surveillés par Statistique Canada ont affiché une hausse en février.

Le secteur des services publics est l’un de ceux qui ont reculé, alors qu’il a fléchi de 2,6% en février.

Cette baisse a contrebalancé en partie la hausse de 3,2% enregistrée en janvier, lorsque la vague de froid dans l’Ouest canadien a fait augmenter la demande en chauffage.

Dans ses indications préliminaires, Statistique Canada a indiqué que le PIB réel est resté essentiellement inchangé en mars.

 

À la une

Le troisième lien Québec-Lévis de François Legault vu par trois experts

Il y a 5 minutes | La Presse Canadienne

Le premier ministre François Legault a annoncé, jeudi dernier, qu’il relançait son projet de troisième lien autoroutier,

Réglementation des logiciels utilisant l’IA

EXPERT INVITÉ. Quelles seront les conséquences sur l’innovation?

Ottawa ne veut pas dire si les entreprises d'IA paieront des redevances aux médias

Pascale St-Onge affirme qu'il appartiendra au CRTC de déterminer si les entreprises d'IA reprennent les informations.