Profits en baisse pour la Banque Nationale

Publié le 30/08/2023 à 10:40

Profits en baisse pour la Banque Nationale

Publié le 30/08/2023 à 10:40

Par Dominique Talbot

Pour la période couvrant les mois de mai, juin et juillet, la BN a enregistré un profit net de 790M$. (Photo: La Presse Canadienne)

Le secteur des marchés financiers a pesé lourd sur les résultats de la Banque Nationale du Canada (BN) présentés mercredi matin, alors que ses profits du troisième trimestre de 2023 sont en baisse de 4% par rapport à la même période l’année dernière.

Pour la période couvrant les mois de mai, juin et juillet, la BN a enregistré un bénéfice net de 790 millions de dollars (M$). Au même exercice en 2022, ses profits se chiffraient plutôt à 826M$.

À l’ouverture des marchés, le titre de la banque a tout de suite écopé de ces résultats sous les attentes des analystes qui suivent ses activités, perdant 2,95% de sa valeur pour s’établir à 97,51$. À 12h, la baisse était de 3,90%.

La lecture des résultats suggère que la performance sur les marchés financiers explique en grande partie la baisse des profits. Dans ce secteur, la BN a présenté un résultat net de 205M$, contre 279M$ en 2022, une baisse de 27%.

Par contre, les secteurs des services aux particuliers et aux entreprises, ainsi que celui de la gestion de patrimoine, ont présenté des performances plus encourageantes.

Dans le premier cas, le résultat net de 328M$ est supérieur de 3% à son comparatif de 2022, qui s’établissait à 319M$. Cette croissance, dit la Banque Nationale, est attribuable à l’augmentation du revenu total, mais a été «atténuée pas des frais autres que des intérêts et des dotations aux pertes de crédit plus élevées.»

En ce qui a trait à la gestion de patrimoine, les profits sont aussi en hausse, cette fois de 5%. Concrètement, cela représente un résultat net de 183M$ contre 175M$ au troisième trimestre de 2022. Les revenus totaux de ce secteur se sont élevés à 629M$.

La Banque a aussi revu à la hausse le total de ses prévisions pour pertes de crédit, qui s'établit à 1,297 milliard de dollars. À pareille date l'an passé, ce total était de 1,093 milliard.

Depuis le début de son exercice 2023, le bénéfice net de la Banque est en baisse de 3% par rapport à l’année dernière. Il est ainsi passé de 2,645 milliards de dollars (G$) à 2,542G$.

«La Banque a enregistré des résultats solides au troisième trimestre, grâce à la croissance des revenus et du résultat net de nos secteurs Particuliers et Entreprises, Gestion de patrimoine et Financement spécialisé aux États-Unis et International, qui a été contrebalancée en partie par un contexte moins favorable pour le secteur des marchés financiers», a commenté Laurent Ferreira, président et chef de la direction de la Banque Nationale du Canada, dans un communiqué diffusé ce matin.

«Cette performance démontre la force de notre positionnement stratégique dans un environnement macro-économique difficile. Grâce à nos niveaux élevés de fonds propres, à notre grande capacité à dégager des bénéfices et à notre gestion disciplinée des coûts et du crédit, la Banque est bien positionnée pour faire face à l’incertitude persistante et générer une croissance rentable à long terme», a-t-il ajouté.

Par ailleurs, à la suite du dévoilement de ces résultats, le conseil d’administration de la Banque a annoncé le versement d’un dividende par action ordinaire de 1,02$, payable le 1er novembre prochain.

À la une

Quand les Québécois découvraient la Bourse dans nos pages

Édition du 21 Février 2024 | Sophie Chartier

SPÉCIAL 95 ANS. «Des entreprises comme Cascades et Couche-Tard, elles sont extrêmement reconnaissantes envers le REA.»

95 ans d'ambition et d'innovation

Édition du 21 Février 2024 | Marine Thomas

BILLET. Cela fait déjà 95 ans que le journal «Les Affaires» informe les décideurs du Québec.

Bourse: Wall Street reprend son souffle et finit en baisse

Mis à jour à 18:30 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a terminé en baisse.