La couverture des congés de maladie payés déclarés a augmenté modérément depuis 1995

Publié le 26/10/2023 à 14:06

La couverture des congés de maladie payés déclarés a augmenté modérément depuis 1995

Publié le 26/10/2023 à 14:06

Par La Presse Canadienne

Statistique Canada indique qu’environ 64% des travailleurs en général ont déclaré bénéficier d’une couverture de congé de maladie payé en novembre 2022, contre 56% en novembre 1995. (Photo: La Presse Canadienne)

Statistique Canada indique que la couverture des congés de maladie payés déclarés par les travailleurs a augmenté modérément depuis 1995, mais la couverture pour les travailleurs «de première ligne» est encore loin d’être universelle. 

Ces travailleurs «de première ligne» comprennent par exemple les employés des épiceries, des stations−service, des services de garde et des établissements de soins de santé.

Statistique Canada indique qu’environ 64% des travailleurs en général ont déclaré bénéficier d’une couverture de congé de maladie payé en novembre 2022, contre 56% en novembre 1995.

Cette couverture a augmenté de 13 à 15 points de pourcentage au Québec, à l’Île−du−Prince−Édouard et en Colombie−Britannique, les trois provinces qui ont rendu ces congés obligatoires entre 2010 et 2022, indique l’agence.

La couverture des congés de maladie payés autodéclarés semble par ailleurs avoir augmenté au pays pour les groupes qui ont traditionnellement des taux de couverture plus bas, notamment les travailleurs qui occupent des emplois temporaires à temps plein et des emplois non syndiqués, précise Statistique Canada.

Selon l’agence, ces hausses suggèrent que les inégalités de couverture se sont réduites entre certains types d’emplois.

Par contre, les travailleurs à faible salaire sont toujours moins susceptibles de déclarer qu’ils bénéficient d’une couverture de congés de maladie payés. Seulement 17,2% des travailleurs âgés de 15 à 64 ans dont le salaire horaire se situe dans la tranche inférieure des 10% déclarent être couverts.

Les employés des petites entreprises sont également moins susceptibles de déclarer une couverture de congés de maladie payés.

«De 1995 à 2022, seuls l’Île−du−Prince−Édouard (un jour en 2010), le Québec (deux jours en 2019) et la Colombie−Britannique (cinq jours en 2022) exigent que les employeurs» fournissent un congé de maladie payé à court terme aux employés admissibles, rappelle Statistique Canada.

À l’exception du congé payé temporaire lié à la COVID−19 offert dans certaines provinces, «ces trois provinces sont les seules à avoir un congé de maladie payé permanent obligatoire».

 

 

Sur le même sujet

À la une

Bourse: Wall Street termine en ordre dispersé, mais le Nasdaq enchaîne un 5ème record d'affilée

Mis à jour il y a 19 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a terminé dans le rouge.

Bourse: les gagnants et les perdants du 14 juin

Mis à jour il y a 30 minutes | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.

À surveiller: Tesla, AtkinsRéalis et Alithya

Que faire avec les titres Tesla, AtkinsRéalis et Alithya? Voici des recommandations d’analystes.