Airbus: repli des livraisons en août, 117 commandes

Publié le 06/09/2023 à 14:28

Airbus: repli des livraisons en août, 117 commandes

Publié le 06/09/2023 à 14:28

Par La Presse Canadienne

Le carnet de commandes d'Airbus lui assure au rythme actuel plus de dix ans de production puisqu'au 31 août, il atteignait 8 024 appareils. (Photo: 123RF)

Paris — Airbus a livré en août 52 appareils commerciaux, accentuant son retard sur ses objectifs annuels, et vu son carnet de commandes gonfler de 117 unités, a annoncé mercredi l'avionneur européen.
Le géant industriel, qui a promis à ses clients 720 appareils en 2023, mais qui est affecté par les difficultés d'une partie de ses fournisseurs à suivre sa montée en cadence, a livré 433 avions depuis le début de l'année.
Il lui en reste donc 287 à remettre d'ici à décembre, un rythme théorique mensuel de 72 qu'il n'a pour l'instant atteint qu'en juin cette année. En juillet, ce total était de 60.
Ces livraisons constituent un indicateur fiable de la rentabilité dans l'aéronautique, car les compagnies aériennes paient la majeure partie de la facture au moment où elles prennent possession des avions.
Airbus a néanmoins affiché son optimisme mercredi, relevant que les cadences des mois d'août sont traditionnellement plus basses, et que les derniers mois de l'année, au contraire, voient souvent un net accroissement des livraisons.
"Cette bonne performance pour un mois d'août nous donne confiance dans notre trajectoire de livraisons d'ici à la fin de l'année et dans notre capacité à atteindre notre objectif d'environ 720 avions commerciaux livrés en 2023", a affirmé un porte-parole.
En 2022, Airbus, qui tablait déjà sur 720 appareils livrés, avait dû renoncer à ses objectifs en cours d'exercice. Il n'en avait finalement fourni que 661.
Côté commandes, Airbus a comptabilisé en août 75 monocouloirs A321neo acquis par la compagnie «low cost» hongroise Wizz Air, ainsi que 12 appareils identiques commandés par un client dont l'identité n'a pas été communiquée.
Côté long-courriers, l'avionneur a signé pour 28 A330, dont 20 avec le loueur Avolon et cinq avec Air Algérie, cette dernière compagnie ayant également commandé deux A350.
Le carnet de commandes d'Airbus lui assure au rythme actuel plus de dix ans de production puisqu'au 31 août, il atteignait 8 024 appareils.

Paris — Airbus a livré en août 52 appareils commerciaux, accentuant son retard sur ses objectifs annuels, et vu son carnet de commandes gonfler de 117 unités, a annoncé mercredi l'avionneur européen.

Le géant industriel, qui a promis à ses clients 720 appareils en 2023, mais qui est affecté par les difficultés d'une partie de ses fournisseurs à suivre sa montée en cadence, a livré 433 avions depuis le début de l'année.

Il lui en reste donc 287 à remettre d'ici à décembre, un rythme théorique mensuel de 72 qu'il n'a pour l'instant atteint qu'en juin cette année. En juillet, ce total était de 60.

Ces livraisons constituent un indicateur fiable de la rentabilité dans l'aéronautique, car les compagnies aériennes paient la majeure partie de la facture au moment où elles prennent possession des avions.

Airbus a néanmoins affiché son optimisme mercredi, relevant que les cadences des mois d'août sont traditionnellement plus basses, et que les derniers mois de l'année, au contraire, voient souvent un net accroissement des livraisons.

«Cette bonne performance pour un mois d'août nous donne confiance dans notre trajectoire de livraisons d'ici à la fin de l'année et dans notre capacité à atteindre notre objectif d'environ 720 avions commerciaux livrés en 2023», a affirmé un porte-parole.

En 2022, Airbus, qui tablait déjà sur 720 appareils livrés, avait dû renoncer à ses objectifs en cours d'exercice. Il n'en avait finalement fourni que 661.

Côté commandes, Airbus a comptabilisé en août 75 monocouloirs A321neo acquis par la compagnie «low cost» hongroise Wizz Air, ainsi que 12 appareils identiques commandés par un client dont l'identité n'a pas été communiquée.

Côté long-courriers, l'avionneur a signé pour 28 A330, dont 20 avec le loueur Avolon et cinq avec Air Algérie, cette dernière compagnie ayant également commandé deux A350.

Le carnet de commandes d'Airbus lui assure au rythme actuel plus de dix ans de production puisqu'au 31 août, il atteignait 8 024 appareils.

 

À la une

Un gouvernement du RN menacerait nos entreprises en France

14/06/2024 | François Normand

ANALYSE. Les droites radicale et populiste minent l’économie et le niveau de vie des pays, selon des études empiriques.

Banque du Canada: jusqu'à cinq baisses de taux d'ici juin 2025

14/06/2024 | Denis Lalonde

BALADO. Les données américaines sur l’inflation pourraient conforter la Banque du Canada dans ses baisses de taux.

Bourse: Wall Street termine en ordre dispersé, mais le Nasdaq enchaîne un 5ème record d'affilée

Mis à jour le 14/06/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a terminé dans le rouge.