Les actions accréditives, une richesse à exploiter

Publié le 16/11/2009 à 13:12

Les actions accréditives, une richesse à exploiter

Publié le 16/11/2009 à 13:12

Ce type de fonds est intéressant pour les investisseurs très imposés. Photo : Bloomberg

Il y a de nouveau des possibilités de réaliser de réels gains sur le marché des actions accréditives, selon Jim Huang, président et gestionnaire de portefeuille de T.I.P. Wealth Manager.

« Il y a quelques années, le secteur était très populaire et il y avait beaucoup d'argent qui était investi et pas nécessairement dans de bonnes compagnies, souligne le gestionnaire de portefeuille. Mais on voit maintenant un retour à la normale. Il y a moins d'argent qui est concentré dans des compagnies intéressantes avec du potentiel. »

« La compétition est moins importante dans les émissions d'actions accréditives, ce qui est bon pour l'investisseur, selon moi », ajoute-t-il.

Rappelons que les actions accréditives sont des actions émises par des sociétés oeuvrant dans le secteur des ressources, qui renoncent à déduire leurs frais d'exploration, grâce à un programme de déductions fiscales et de crédits d'impôt, au profit de leurs investisseurs vers qui cette déduction est redirigée.

Les avantages sont encore plus importants pour les investisseurs du Québec, un client obtiendra des déductions allant entre 100%, pour un investissement standard, à 150%, s'il investit dans le secteur minier en raison de déductions propres à ce type d'activités. Lorsqu'on vend les titres, le client réalise souvent un gain en capital en raison des déductions encaissées.

« Il y a des risques associés avec les actions accréditives, puisque ce sont des investissements dans des compagnies d'exploration, mais ces risques sont contrebalancés par les avantages fiscaux qui viennent avec l'achat de titres semblables », explique Jim Huang.

« En fait pour chaque tranche de 10 000$ investis, le rabais fiscal pourra aller jusqu'à 3 090$ si la société enregistre des revenus de plus de 500 000$. Lorsque les entrées d'argent sont plus basses, le rabais le sera aussi », indique le gestionnaire.

Jim Huang est très optimiste pour le gaz naturel et le secteur minier en raison des perspectives futures au niveau de la demande des économies émergentes pour les ressources naturelles : « Fondamentalement, les pays comme la Chine et l'Inde auront besoin de beaucoup de ressources pour bâtir leurs infrastructures. »

Ce type de fonds est spécialement intéressant pour les investisseurs appartenant à la fourchette supérieure d'imposition.

Jim Huang qui est déjà en charge de plusieurs fonds d'actions accréditives chez Jov Funds, sera aussi gestionnaire de son dernier né, le Jov diversifier Québec 2009 Flow Through Limited Partnership.

À la une

Un atterrissage en douceur en vue, que fait-on?

Il y a 47 minutes | John Plassard

EXPERT INVITÉ. Le scénario d'un atterrissage en douceur de l'économie est théoriquement en place.

L’art d’être plus efficace

EXPERT INVITÉ. «J’ai décidé de ne plus subir la technologie et de l’utiliser, sous mes conditions.»

Bourse: le S&P/TSX stimulait par les valeurs des métaux de base

Mis à jour il y a 1 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Wall Street ouvre en ordre dispersé, respiration après un nouveau record.