Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture vendredi

Publié le 22/10/2021 à 08:09, mis à jour le 22/10/2021 à 08:15

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture vendredi

Publié le 22/10/2021 à 08:09, mis à jour le 22/10/2021 à 08:15

(Photo: Getty Images)

De nouveaux résultats d'entreprises positifs et le paiement d'intérêts effectué par le géant chinois ultra-endetté Evergrande ont rendu les marchés boursiers plutôt confiants vendredi. Wall Street s'orientait vers une ouverture en ordre dispersé.

 

Les indices

Aux États-Unis, vers 8h00, les contrats à terme du Dow Jones gagnaient 79 points, ou 0,22% à 35 559 points. Ceux du S&P 500 augmentaient de 5 points, ou de 0,11% à 4 546,75 points alors que ceux du Nasdaq perdaient 28 points ou 0,18% à 15 450,75 points.

En Europe, les résultats étaient aussi à la hausse. À Londres, le FTSE 100 haussait de 0,57%. À Paris, le CAC 40 montait de 1,01% et à Francfort, le DAX prenait 0,87%.

En Asie, le Nikkei de Tokyo a récolté 0,34%. De son côté, le Hang Seng de Hong Kong a avancé de 0,42%.

Du côté du pétrole, vers 8h00, le prix du baril de WTI américain progressait de 0,96% à 83,29 $US et le baril de Brent de la mer du Nord gagnait 1,06% à 85,51 $US.

 

Le contexte

Les investisseurs ont été «rassurés par un paiement anticipé du géant immobilier chinois, alors que la probabilité d'un défaut de paiement et le risque associé pour le système financier s'estompaient», explique Pierre Veyret, analyste pour ActivTrades.

Un média d’État chinois affirme en effet qu'Evergrande aurait effectué un versement de 83,5 millions de dollars américains (71,8 millions d'euros) pour honorer un paiement d'intérêts, dont l'échéance était fixée à ce samedi. 

«Si Evergrande a réussi à réunir les fonds nécessaires pour ce paiement, il est raisonnable de penser que ceux des semaines suivantes seront également honorés», ajoute Jeffrey Halley, analyste chez Oanda.

Les marchés sont également soutenus par de nombreux résultats d'entreprises qui dépassent les estimations des analystes. 

«La saison des résultats d'entreprises américaines va continuer de dominer le climat des marchés, et à juste titre», estime Jeffrey Halley, analyste chez Oanda.

Le contexte à moyen terme reste cependant morose, avec des hausses de prix qui ne ralentissent pas ou très peu, des difficultés sur les chaînes d'approvisionnement qui perdurent, la croissance mondiale qui se tasse et le retrait prochain du soutien exceptionnel des banques centrales. 

L'activité du secteur privé dans la zone euro a d'ailleurs ralenti en octobre pour le troisième mois consécutif, selon le cabinet Markit qui note des envolées de prix «sans précédent».

La Banque d'Angleterre (BoE) Huw Pill, a estimé que l'inflation au Royaume-Uni pourrait dépasser cette année 5%, alors que les marchés s'attendent à une hausse des taux d'intérêt rapide et forte dans le pays.

En Russie, la Banque centrale a augmenté pour la sixième fois consécutive son taux directeur, à 7,50%, l'inflation continuant de miner le pouvoir d'achat des Russes.

Sur le marché obligataire, les taux d'intérêt des dettes souveraines restaient stables.

L'action du géant chinois de l'immobilier Evergrande a rebondi de 4,26% à Hong Kong, après un plongeon de 12,54% la veille, jour de reprise de sa cotation.

L'action du géant français des cosmétiques L'Oréal grimpait de 5,92% à 391,15 euros. L'Oréal a confirmé sa reprise au troisième trimestre, dépassant même ses niveaux pourtant élevés de 2019, avec des ventes en progression dans toutes les catégories. 

Tous le secteur du luxe était tiré, à l'instar de LVMH (+1,24% à 667,90 euros) et Hermès (+2,60% à 1 362,50 euros) à Paris, ou encore Burberry (+0,93% à 1 892 pence) à Londres et Moncler (+1,10% à 60,90 euros) à Milan.

Le groupe hôtelier britannique Intercontinental (IHG) perdait 3,10% à 4 841 pence. IHG a vu son revenu par chambre disponible grimper de 66% au troisième trimestre, porté par une hausse de la fréquentation, mais ce chiffre reste 21% sous ses niveaux d'avant la pandémie.

L'euro s'appréciait de 0,14% face au billet vert à 1,1640 $US.

Le bitcoin montait de 1,20% par rapport à la veille à 63 430 $US.

Sur le même sujet

Les titres boursiers qui ont retenu l'attention cette semaine

Voici les titres boursiers et rapports d'analystes qui ont retenu l'attention cette semaine.

DocuSign s'effondre en Bourse alors que se dissipe le boom lié à la pandémie

11:42 | AFP

Le titre de DocuSign chutait d'environ 40% à Wall Street après avoir prévenu que sa croissance allait se tasser.

À la une

Bourse: Wall Street termine en baisse, lestée par prises de bénéfices et Fed

Mis à jour à 16:46 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture la séance de vendredi en baisse

À surveiller: Dialogue, Cascades, et la Banque TD

Que faire avec les titres de Dialogue, Cascades, et la Banque TD? Voici quelques recommandations d’analystes.

Bourse: cinq entreprises technologiques qui offrent un bon potentiel de croissance

BALADO. Les entreprises Cognizant, CGI, Converge, Quisitive et Alithya offrent un bon potentiel, dit Vincent Fournier.