La valeur de Telus International n'était pas assez reconnue, selon François Gratton

Publié le 15/02/2021 à 14:58

La valeur de Telus International n'était pas assez reconnue, selon François Gratton

Publié le 15/02/2021 à 14:58

Par Denis Lalonde
Le vice-président à la direction, président de groupe Telus et chef de la direction de Telus Québec, François Gratton

Le vice-président à la direction, président de groupe Telus et chef de la direction de Telus Québec, François Gratton (Photo: courtoisie)

Telus a décidé de lancer sa division Telus International en Bourse pour que sa valeur soit pleinement reconnue sur les marchés financiers, explique François Gratton, vice-président à la direction, président de groupe Telus et chef de la direction de Telus Québec.

Le dirigeant a répondu à quelques questions de Les Affaires en marge du dévoilement des résultats financiers du quatrième trimestre de Telus, le 11 février.

Entrée en Bourse le 3 février à Toronto et New York, Telus International (TIXT, 39,10$) possédait une capitalisation boursière de plus de 10 milliards de dollars à la clôture des marchés vendredi dernier. La division se décrit comme une société de solutions numériques pour l'expérience client et compte 600 clients dans le monde, dont Google, Uber, TikTok, PayPal et Zara.

«Cette capitalisation boursière est plus grande que ne l’était celle de Telus en 2000. Telus International, comme son nom l’indique, opère à l’échelle planétaire. Nos clients et nos opérations sont à travers le monde, alors je pense que ça va attirer des investisseurs de partout également, ce qui n’est pas nécessairement le cas pour la société mère», croit-il.

 

Aller plus vite avec Google Cloud

M. Gratton est également revenu sur le partenariat de 10 ans signé la semaine dernière entre Telus et Google Cloud, qui cible la transformation numérique dans divers secteurs comme les technologies de communication, les soins de santé, l’agriculture, la sécurité et la domotique.

Grâce à cette entente, Telus veut lancer de nouvelles solutions et améliorer l’expérience client dans tous ces secteurs.

«Les PME à travers le pays continuent d’avoir des difficultés et nous voulons les supporter du mieux qu’on peut. Là où on se diffère des autres grands fournisseurs de services de télécommunications, c’est qu’on ajoute plusieurs services. Par exemple, nous offrons des services de soins de santé virtuels et de maison connectée», raconte M. Gratton.

Mais Telus ne veut pas s’arrêter là. C’est pour cette raison qu’en 2019 et en 2020, elle a acheté huit entreprises pour créer Telus Agriculture. «Nous voulons devenir de plus en plus précis pour permettre aux fermiers, par exemple, de pouvoir mesurer la santé de chaque plant dans un champ», ajoute-t-il.

M. Gratton souligne que l’objectif de cette division est de devenir le plus gros joueur indépendant au monde dans le domaine des technologies de l’information pour l’agriculture. «On a maintenant 1200 employés dans 10 pays, des clients dans 57 pays et nous mesurons la qualité des aliments à travers toute la chaîne de valeur, de la ferme à l’assiette», dit-il, précisant que l’entente avec Google Cloud va permettre à Telus d’accélérer le développement de toutes ces filiales.

 

Sur le même sujet

Titres en action: Telus, Enbridge, George Weston, Chevron...

Mis à jour le 30/07/2021 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

À surveiller: Saputo, Magna International et Telus

26/07/2021 | Catherine Charron

Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement.

À la une

Oui, prédire vos ventes, c'est possible

04/08/2021 | Hugues Foltz

BLOGUE INVITÉ. Depuis le début de la pandémie, on a pu constater la rareté soudaine de plusieurs biens de consommation.

Bourse: Wall Street termine en ordre dispersé après des chiffres décevants sur l'emploi

Mis à jour le 04/08/2021 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Seul le Nasdaq est demeuré en territoire positif à la fin de la séance.

Titres en action: Stingray, Great-West, General Motors, Honda, Toyota, Sony

Mis à jour le 04/08/2021 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.