Crise : les efforts «sans précédent» de George Bush

Publié le 19/09/2008 à 00:00

Crise : les efforts «sans précédent» de George Bush

Publié le 19/09/2008 à 00:00

Par La Presse Canadienne
Le chef de la Maison Blanche s'exprimait une nouvelle fois sur ce dossier, au lendemain d'une brève allocution jeudi.

M. Bush intervenait vendredi en fin de matinée (dans l'après-midi en France) aux côtés du secrétaire au Trésor Henry Paulson, du président de la Réserve fédérale Ben Bernanke et du président de la Commission des titres et marchés financiers (Securities and Exchange Commission, l'organisme de réglementation et contrôle des marchés américains) Christopher Cox.

M. Paulson avait auparavant esquissé les grandes lignes d'un plan de sauvetage du secteur bancaire et financier consistant à racheter les titres douteux, créances et crédits hypothécaires qui ont plombé l'ensemble du système. Ce plan, qui pourrait coûter des "centaines de milliards" de dollars, doit selon M. Paulson "être assez important pour faire une vraie différence et aller au coeur du problème".

Le secrétaire au Trésor n'a pas fourni de plus amples précisions, indiquant qu'il travaillerait durant le week-end avec les dirigeants républicains et démocrates du Congrès sur ce plan d'intervention, sans précédent depuis la Grande Dépression des années 30.

"Je suis convaincu que cette approche audacieuse coûtera beaucoup moins aux familles américaines qu'une suite de faillites et de marchés gelés incapables de financer l'expansion économique", a-t-il dit.

"La sécurité financière de tous les Américains (...) dépend de notre capacité à remettre d'aplomb nos institutions financières", a ajouté M. Paulson.

À la une

Des fines herbes à la maison… comme dans l’espace!

Plantaform pourrait bien avoir créé le prochain appareil à dosettes à faire fureur.

Le rapport ESG, de quessé?

01/10/2021 | Jean DĂ©cary

INVESTISSEMENT RESPONSABLE. «Ce rapport, c’est pratiquement de la reddition de comptes.»

Hydrogène vert et biocarburants: une future stratégie interventionniste

ANALYSE. Les Affaires dévoile les grandes lignes de la stratégie que Québec annoncera dans les prochaines semaines.