Crise : la Banque du Canada ajuste le tir

Publié le 14/10/2008 à 00:00

Crise : la Banque du Canada ajuste le tir

Publié le 14/10/2008 à 00:00

Par La Presse Canadienne
La Banque a notamment décidé de faire passer de 4,0 milliards $ à 10 milliards $ le montant des liquidités qu'elle mettra à la disposition des institutions admissibles cette semaine par le biais d'une prise en pension à échéance de 27 jours (13 novembre). Une prise en pension est une opération en vertu de laquelle la Banque du Canada offre d'acheter certains titres désignés à des contrepartistes admissibles en s'engageant à les leur revendre à un prix fixé à l'avance.

Une autre des mesures exceptionnelles annoncées mardi par la banque centrale canadienne consiste à offrir temporairement un nouveau mécanisme permettant d'élargir le spectre des institutions admissibles à ce genre d'opération (prises en pension à plus d'un jour).

Le 3 octobre dernier, la Banque du Canada avait annoncé qu'elle avait injecté 8 milliards $ de liquidités dans les marchés en trois opérations depuis le 19 septembre et que, compte tenu des pressions persistantes sur les marchés, elle prenait des mesures additionnelles, jusqu'au 6 novembre, pour injecter au moins 20 milliards $ supplémentaires.

L'annonce de ce mardi, avec l'augmentation du montant visé par l'opération de la semaine en cours, porte ce montant à 26 milliards $.

Outre ces mesures exceptionnelles d'octroi de liquidités, la Banque du Canada dit se tenir prête, "comme toujours, à offrir des prises en pension spéciales à un jour d'un montant suffisant pour assurer le maintien de la liquidité du marché des fonds à un jour et afin de renforcer sa cible pour le taux du financement à un jour".

La Banque rappelle que la Loi sur la Banque du Canada lui donne une souplesse additionnelle considérable pour fournir un large accès aux liquidités.

De plus, celle-ci peut recourir au besoin à l'accord de swap de 30 milliards $ US qu'elle a récemment conclu avec la Réserve fédérale américaine.

Le 21 octobre, la banque centrale canadienne doit par ailleurs faire part de sa décision sur les taux d'intérêt. Son principal taux directeur est actuellement à 2,50 pour cent. Il a été rabaissé d'un demi-point la semaine dernière dans la foulée d'une action concertée de banques centrales européennes, nord-américaines et asiatiques.

À la une

Le syndrome du dinosaure

Il y a 31 minutes | Valérie Lesage

BLOGUE INVITÉ. Vivre avec la peur d’être dépassé, c’est un moteur pour avancer tout autant qu’un état d’âme énergivore.

Volvo Energy veut lutter contre les changements climatiques

Il y a 31 minutes | Karl Moore

BLOGUE INVITÉ. «Le transport est le pilier de la vie en société», dit son président Joachim Rosenberg.

A&W augmente son taux de distribution grâce aux réouvertures de restaurants

Il y a 13 minutes | La Presse Canadienne

A&W a indiqué mercredi que ses ventes avaient progressé de près de 17% au plus récent trimestre.