30 sous 30: Simon Tian, 20 ans


Édition du 07 Juin 2014

30 sous 30: Simon Tian, 20 ans


Édition du 07 Juin 2014

Simon Tian, 20 ans, Fondateur, président et chef de la direction, Neptune

Simon Tian n'avait pas d'idée géniale à développer ; il voulait juste se lancer en affaires. À partir de là, il ne lui restait plus qu'à trouver une idée. Il a d'abord envisagé une maison de thé, idée rejetée «parce qu'il faut beaucoup de capitaux, que le seuil de rentabilité est trop élevé et que la croissance aurait été trop lente», explique le jeune homme. Bon, mais quoi, alors ? Les vêtements et objets connectés (la technologie prêt-à-porter, ou wearable technology), un domaine également en forte croissance. «C'est là que j'ai pensé à une montre intelligente», affirme M. Tian, qui a fondé Neptune en 2012.

Pas une montre comme celle de Pebble ou de Samsung, qui nécessite d'être jumelée à un téléphone intelligent, mais une montre totalement indépendante. Une fois l'idée trouvée, M. Tian se tourne vers Kickstarter pour financer son projet, avec l'objectif de recueillir 100 000 $. C'est plutôt 800 000 $ qu'il amasse en 30 jours. Jusqu'à maintenant, il a vendu 6 000 montres. «On est en précommande, parce qu'on produit moins vite qu'on ne vend», précise-t-il.

Cela dit, on n'a encore rien vu, jure M. Tian : «Neptune n'a rien à voir aujourd'hui avec ce qu'elle sera dans deux ans.» Le jeune entrepreneur refuse d'en dire plus, mais Neptune cible le marché beaucoup plus large de la consommation de masse dans le domaine électronique (mass consumer electronics).

À la une

Ce qui cloche avec l'expérience voyageur à l'aéroport de Montréal

Il y a 5 minutes | Daniel Lafrenière

BLOGUE INVITÉ. Comment se fait-il que l'expérience soit plus fluide à Paris qu'à Montréal?

À surveiller: Bombardier, Pfizer et BMO

Il y a 46 minutes | Charles Poulin

Que faire avec les titres Bombardier, Pfizer et BMO? Voici quelques recommandations d’analystes.

Les nouvelles du marché

Mis à jour à 08:56 | Refinitiv

Bénéfice pour la RBC, la CIBC et la TD, acquisition pour Broadcom, Telus retire son offre pour Appen.