Globalive s'entend avec Telus pour partager son réseau et son spectre

Publié le 19/05/2022 à 11:36

Globalive s'entend avec Telus pour partager son réseau et son spectre

Publié le 19/05/2022 à 11:36

Par La Presse Canadienne

En plus de Globalive, Québecor a exprimé un intérêt pour le fournisseur de services sans fil. (Photo: La Presse Canadienne)

Globalive Capital a annoncé jeudi avoir signé une entente de partage de réseau et de spectre avec Telus, dans l’espoir que cela améliore son offre de rachat de Freedom Mobile.

La vente de Freedom devrait être une condition au feu vert d’Innovation, Science et Développement économique Canada pour le mariage entre Rogers Communications et Shaw Communications. Cet essaimage permettrait, selon des observateurs, de maintenir la concurrence dans le secteur du sans-fil.

Cependant, l’entente entre Rogers et Shaw est aussi confrontée à l’opposition du Bureau de la concurrence, qui estime que la fusion ne devrait pas aller de l’avant même si Freedom Mobile devait changer de mains. 

L’entente de Globalive est conditionnelle à son acquisition de Freedom Mobile.

En plus de Globalive, Québecor a exprimé un intérêt pour le fournisseur de services sans fil. Entre-temps, le fournisseur de services internet Xplornet Communications aurait été présenté aux autorités réglementaires comme un acheteur potentiel. 

À la une

Wall Street est-elle de gauche ou de droite?

Il y a 27 minutes | Philippe Labrecque

BLOGUE INVITÉ. Les partis de gauche fusionnent avec l’influence du capital, et ce, pas seulement aux États-Unis.

La Caisse de dépôt affiche une perte de 33,6G$

En tenant compte des dépôts, l’actif net de la CDPQ a reculé de 28,2G$, passant de 420G$ à 392G$ de janvier à juin 2022.

Immobilier: la correction historique aura-t-elle lieu?

BLOGUE INVITÉ. En tant que courtier immobilier, j’observe de la surenchère, mais le nombre de cas est en diminution.