Twitch va interdire le «streaming» de certains jeux d'argent

Publié le 21/09/2022 à 11:26

Twitch va interdire le «streaming» de certains jeux d'argent

Publié le 21/09/2022 à 11:26

Par AFP

Twitch faisait face depuis plusieurs jours à la grogne de personnalités très suivies de la plateforme. (Photo: 123RF)

New York — La plateforme américaine de diffusion de vidéos en direct Twitch a annoncé mercredi qu'elle allait bientôt bannir plusieurs sites de jeux d'argent, une décision qui fait suite à la mobilisation d'influents «streamers».

«Le 18 octobre, nous allons mettre à jour notre règlement pour interdire les diffusions issues de sites de jeux d'argent qui comprennent des machines à sous, des roulettes, des jeux de dés et qui ne possèdent pas de licence aux États-Unis ou dans d'autres pays protégeant suffisamment les consommateurs», a indiqué Twitch dans un communiqué publié sur Twitter.

La plateforme précise que les sites Stake.com, Duelbits.com et Rootbet.com seront visés par cette interdiction, mais que cette liste n'est pas nécessairement exhaustive.

Les diffusions provenant de sites de paris sportifs, de ligue fantasy (jeux de simulation sportive) et de poker resteront en revanche autorisés.

Twitch, qui fait partie du groupe Amazon, faisait face depuis plusieurs jours à la grogne de personnalités très suivies de la plateforme, dont Pokimane, HasanAbi et Mizkif, qui se sont alarmées de l'ampleur prise par les jeux d'argent et leurs effets nocifs sur les mineurs pour qui ils sont normalement interdits.

Certains de ces créateurs de contenus avaient même menacé de boycotter Twitch à l'occasion de la période de Noël et popularisé le hashtag #TwitchStopGambling («Stop aux jeux d'argent sur Twitch»).

Samedi, le «streamer» ItsSliker a reconnu dans une vidéo avoir escroqué certains de ses abonnés et d'autres «streamers» afin de financer sa dépendance à des jeux d'argent.

Après ces révélations, xQc et ludwig, qui comptent chacun plusieurs millions d'abonnés sur Twitch, se sont engagés à rembourser les victimes de cette escroquerie, estimée à 300 000 dollars américains.

Sur le même sujet

À la une

Les nouvelles du marché

Mis à jour il y a 4 minutes | Refinitiv

Quelle sera l’issue du vote sur le rachat de Turquoise Hill par Rio Tinto?

Après les États-Unis, cette PME veut imposer ses standards en Europe

Il y a 37 minutes | François Normand

Aux États-Unis, son Safety Arm System (SAS), le bras jaune installé sur les civières, est devenu la norme.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture vendredi

Mis à jour il y a 18 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Les Bourses mondiales dans l'attente de chiffres sur l'inflation américaine