PAPE: l'application Grindr bondit de 400% avant de redescendre

Publié le 18/11/2022 à 14:30

PAPE: l'application Grindr bondit de 400% avant de redescendre

Publié le 18/11/2022 à 14:30

Par Matthieu Hains

(Photo: Getty Images)

L’application de rencontre LGBT Grindr a fait son entrée fracassante en Bourse ce vendredi explosant de 400% à 69$ US, avant de redescendre vers la mi-journée autour de 40$ US, après avoir ouvert à 16,90$ US.

La société basée à West Hollywood fait ses premiers pas à la Bourse dans le cadre d’une fusion avec la société d’acquisition à vocation spécifique (SAVS) Tiga Acquisition, le titre se négocie maintenant sous le symbole GRND. 

La fusion, annoncée en mai dernier, prévoyait une évaluation de la compagnie, après la transaction, de 2,1 milliards de dollars US.

Grindr a déclaré un revenu de 146M$ US en 2021, en croissance de 30% sur un an, et elle comptait en décembre dernier 723 000 utilisateurs payants. L’entreprise a connu une bonne croissance dans les dernières années avec une augmentation de sa marge de bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement (BAIIA) ajusté de près de 50% année sur année lors des exercices 2019-2020-2021, selon sa présentation aux investisseurs de mai 2022.

Fondée en mars 2009, Grindr comptait près de 11 millions d’usagers à la fin de 2021.

 

Sur le même sujet

«C’est juste des réseaux sociaux»

10/04/2024 | Katia Tobar

ALGORITHMES. Protégez-vous la santé mentale de vos gestionnaires de communauté?

Tous égaux face aux IA ?

26/03/2024 | Olivier Laquinte

EXPERT INVITÉ. On entend le plus souvent les trop optimistes et les trop pessimistes.

À la une

Commerce Québec-France: allez, on peut en faire plus!

ANALYSE. Les premiers ministres Gabriel Attal et François Legault ont plaidé pour hausse majeure de nos échanges.

Oatbox à l’assaut de l’Ontario avec le Fonds de solidarité FTQ

12/04/2024 | Emmanuel Martinez

Le fabriquant de boisson d'avoine montréalais Oatbox a reçu 5M$ du Fonds de solidarité FTQ.

Bourse: Toronto perd près de 1%

Mis à jour le 12/04/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Les tensions géopolitiques et l’inflation ont déprimé les investisseurs à la Bourse de New York.