GXO Logistics fait son entrée à Wall Street

Publié le 02/08/2021 à 11:50

GXO Logistics fait son entrée à Wall Street

Publié le 02/08/2021 à 11:50

Par AFP

GXO Logistics est inscrite au Nasdaq depuis lundi. (Photo: Getty Images)

GXO Logistics a fait ses premiers pas à la Bourse de New York lundi, devenant un géant mondial de la logistique dans les entrepôts sur fond d'envol du commerce en ligne, après la scission en deux entreprises indépendantes de XPO Logistics.

Cette dernière avait annoncé en décembre 2020 son intention de séparer ses activités de transport de marchandises de celles de prestation de tâches logistiques.

L'idée était de créer une société «entièrement dédiée» à la logistique afin de «tirer toute la valeur d'activités pouvant gagner en ampleur» avec près de 20 millions de mètres carrés d'entreposage sur 896 sites et 94 000 collaborateurs dans 27 pays, a expliqué le responsable des relations avec les investisseurs, Mark Manduca, à l'AFP.

Le siège social de l'entreprise est basé à Greenwich, sur la côte est des États-Unis. Mais deux tiers de ses activités sont en Europe, le Royaume-Uni et la France y étant ses deux marchés les plus importants.

GXO propose à ses clients de les aider à gérer leur chaine d'approvisionnement, notamment en automatisant de nombreuses tâches et en utilisant l'analyse des données pour fluidifier les flux de marchandises.

Le retour des articles renvoyés par les clients, environ un sur trois pour les objets achetés en ligne, représente par exemple actuellement l'une des plus grosses difficultés logistiques des sites de e-commerce, remarque M. Manduca. «On peut gérer le problème pour nos clients», assure-t-il.

GXO estime que le marché de la logistique vaut environ 430 milliards de dollars américains, dont seulement 130 milliards sont actuellement sous-traités à des spécialistes. GXO, l'un des plus gros acteurs du secteur avec environ 7 à 8 milliards de chiffre d'affaires cette année, en gère environ 5%. 

Alors que l'intersyndicale de la société XPO Logistics en France s'est inquiétée début juillet de la répercussion de la scission sur les emplois, une porte-parole de la compagnie a répété que la direction ne prévoyait pas de garantie sur ce point. 

«Nous sommes confiants dans la performance de chacune des deux entreprises qui seront créées», a-t-elle indiqué dans un courriel à l'AFP. 

Selon les termes de la séparation, les actionnaires de XPO ont reçu une action ordinaire de GXO pour chaque action de XPO détenue à la clôture le 23 juillet. GXO a par ailleurs versé 794 millions de dollars en numéraires à XPO.

L'action de GXO prenait 3,12% peu avant midi et celle de XPO, près de 5%.

 

Sur le même sujet

Bourse: partie remise pour la Longueuilloise KDC/One?

ANALYSE. Michael Salzillo cite la «volatilité» des marchés pour expliquer sa marche arrière.

Les titres boursiers qui ont retenu l'attention cette semaine

24/09/2021 | lesaffaires.com

Voici les titres boursiers et rapports d'analystes qui ont retenu l'attention cette semaine.

À la une

Pourquoi l'harmonie est-elle si importante dans les familles en affaires?

BLOGUE INVITÉ. L'harmonie est importante dans les familles en affaires. Voici des conseils pour la maintenir.

Marketing: découvrez quel est votre niveau de maturité numérique

25/09/2021 | lesaffaires.com

Participez à ce sondage pour obtenir le score de maturité numérique de votre entreprise.

Préparez-vous à de l’instabilité politique à Ottawa

25/09/2021 | François Normand

ANALYSE. Depuis 1962, 10 des 20 élections fédérales ont produit un gouvernement minoritaire. Depuis 2004, c'est 5 sur 7.