Des experts appellent à la vigilance face à la nouvelle cybermenace

Publié le 13/12/2021 à 17:20

Des experts appellent à la vigilance face à la nouvelle cybermenace

Publié le 13/12/2021 à 17:20

Par La Presse Canadienne

Les Canadiens doivent être plus prudents que jamais en matière de sécurité en ligne, notamment en faisant attention aux courriels suspects et s’abstenir de cliquer sur des liens inconnus. (Photo: La Presse Canadienne)

Calgary — Des experts disent que les Canadiens devraient être prudents en ligne à la lumière d’une faille logicielle massive qui a entraîné la fermeture préventive de milliers de sites Web.

Le Centre canadien pour la cybersécurité a publié une alerte le 10 décembre concernant la vulnérabilité logicielle récemment découverte dans une bibliothèque Java d’un produit Apache, connue sous le nom de Log4j.

Des experts décrivent la faille logicielle comme une «porte arrière ouverte» qui pourrait donner aux cybercriminels l’accès à des milliers d’organisations qui utilisent le programme Apache.

Le gouvernement du Québec et l’Agence du revenu du Canada font partie des organismes qui ont déjà suspendu les opérations de leur site Web par mesure de précaution.

Des experts affirment qu’il n’y a aucun moyen pour le Canadien moyen de savoir si un site Web qu’il utilise présente une vulnérabilité logicielle ou non.

Cela signifie que les Canadiens doivent être plus prudents que jamais en matière de sécurité en ligne, notamment faire attention aux courriels suspects et s’abstenir de cliquer sur des liens inconnus.

 

Sur le même sujet

Votre assurance cyberrisques vous protège-t-elle?

14/11/2022 | Martin Berthiaume

BLOGUE INVITÉ. Il y a de plus en plus d’assureurs qui refusent d’indemniser les assurés, et ce, pour diverses raisons.

Quels sont les réels besoins numériques de votre entreprise?

LA TECHNO PORTE CONSEIL fête ses un an. Notre journaliste veut discuter avec vous pour cerner vos réels besoins.

À la une

Bourse: ce que je tente d'ignorer

Il y a 54 minutes | Philippe Leblanc

EXPERT INVITÉ. Parfois, il y a tellement de bruit, qu’on ne peut pas clairement percevoir le signal.

La CIBC est la plus éclopée des six grandes banques canadiennes

Il y a 51 minutes | Jean Gagnon

BOUSSOLE BOURSIÈRE. Les résultats trimestriels du début décembre ont eu un impact négatif sur le titre de la CIBC.

À surveiller: Telus, Descartes Systems Group et Aritzia

Que faire avec les titres de Telus, Descartes Systems Group et Aritzia?