Affaire Huawei: Michael Kovrig et Michael Spavor rentrent à la maison

Publié le 24/09/2021 à 21:08, mis à jour le 24/09/2021 à 21:38

Affaire Huawei: Michael Kovrig et Michael Spavor rentrent à la maison

Publié le 24/09/2021 à 21:08, mis à jour le 24/09/2021 à 21:38

Par AFP

L’ex-diplomate Michael Kovrig et l’homme d’affaires Michael Spavor avaient été arrêtés en décembre 2018. (Photo: Getty Images)

Les deux Canadiens Michael Kovrig et Michael Spavor, détenus en Chine depuis fin 2018, ont été libérés et sont en route pour le Canada, a annoncé vendredi soir le premier ministre Justin Trudeau peu après que la dirigeante de Huawei Meng Wanzhou a quitté le Canada pour la Chine. 

« Il y a 12 minutes, Michael Kovrig et Michael Spavor ont quitté l’espace aérien chinois, en route pour la maison », a déclaré M. Trudeau lors d’une conférence de presse. 

« Ces deux hommes ont vécu pendant plus de 1 000 jours une épreuve épouvantable. Ils ont fait preuve de détermination, de grâce, de résilience à chaque étape et ils sont une inspiration pour nous tous », a-t-il ajouté. 

« Puisque c’est une opération actuellement en cours, je ne peux pas partager de détails », a-t-il dit aux journalistes. 

L’ex-diplomate Michael Kovrig et l’homme d’affaires Michael Spavor avaient été arrêtés en décembre 2018 en Chine pour espionnage, provoquant une crise diplomatique sans précédent entre Ottawa et Pékin. 

Leur détention a été perçue par le Canada comme une mesure de représailles après l’arrestation de la directrice financière de Huawei Meng Wanzhou à la demande des États-Unis. 

Cette dernière, assignée à résidence au Canada depuis presque trois ans, s’est envolée pour la Chine vendredi soir, aussitôt après avoir été remise en liberté aux termes d’un accord avec les États-Unis.

 

À (re)lire, les analyses de François Normand:

Vers un réchauffement des relations commerciales avec la Chine?

Évitons de mettre d'autres Canadiens en danger en Chine

Sur le même sujet

Evergrande: retour en bourse, malgré des comptes dans le rouge

20/10/2021 | AFP

L'un des plus gros promoteurs de Chine traîne une ardoise estimée à près de 260G€, qui menace le reste de l'économie.

Recul de la croissance économique de la Chine au trimestre qui a pris fin le mois dernier

Le ralentissement dans le secteur de la construction semble avoir été le principal facteur du déclin de la croissance.

À la une

S'inquiéter d'une vague d’immigrants?

MAUDITE JOB! «Mon chèque de paie va-t-il bientôt diminuer parce que les employeurs embauchent à bas prix?»

En travail hybride? Faites gaffe aux «boys club»

RHÉVEIL-MATIN. Votre organisation doit faire l'effort d'inclure tous ses employés, même ceux qui travaillent à distance.

Bourse: le S&P 500 à un sommet

Mis à jour il y a 11 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. L'indice principal à la Bourse de Toronto a terminé en hausse.