#Onestouvert, un mot-clic au secours des restaurateurs

Publié le 15/01/2021 à 09:49

#Onestouvert, un mot-clic au secours des restaurateurs

Publié le 15/01/2021 à 09:49

Par Catherine Charron

(Photo: 123RF)

Après #çavabienaller, #28jembarque, ou #musiquebleue, un nouveau mot-clic tente de se tailler une place dans l’univers numérique québécois, afin d’appuyer cette fois-ci les restaurateurs: #onestouvert.

Popularisée par la firme de communication McMastervilloise 3 Sphères Communications, dont plus de la moitié de sa clientèle est issue du domaine de la restauration, cette campagne numérique vise à rappeler aux Québécois que leurs adresses préférées sont… toujours ouvertes. Desservant des clients un peu partout au Canada, l’agence observe que c’est dans la Belle Province que les consommateurs se posent le plus de questions sur les heures d’ouverture des cuisines. 

L'expression «est venue d’un franchisé à bout de souffle qui voulait juste faire entendre qu’il était ouvert », explique le cofondateur de la PME, Jeff Thibault-Flynn.

Sensibles aux écueils des restaurateurs, son équipe et lui ont mis sur pied le 8 janvier un plan de match afin de leur donner un coup de main, moins de 48 heures après l’annonce de l’imposition d’un couvre-feu à l’échelle de la province.

Au moment d’écrire ces lignes, le mot-clic faisait surtout référence à des adresses culinaires françaises. Sans avoir été freinée pour autant, 3 Sphères a développé une stratégie afin de donner plus de visibilité aux publications québécoises. «C’est sûr que si on ajoute du joual québécois à travers, on aurait obtenu un mot-clic peu utilisé», concède le jeune entrepreneur de 26 ans, «mais ça ne nous empêchera pas d’aider les restaurateurs».

L’équipe de 3 Sphères travaille à augmenter la notoriété du contenu québécois qui mentionne ce mot-clic, pour qu’elles apparaissent en premier lorsqu’on tape cette expression dans les moteurs de recherche. «On a prévu des publications tout au long de la semaine afin d’enterrer celles d’Europe. [… L’agence] a aussi fait l’achat du mot-clic chez Google», expliquait-il au bout du fil mardi.

Et c’est là tout l’intérêt de ce nouveau «hashtag», soit qu’une firme de publicité ait orchestré une campagne, affirme Jeff Thibault-Flynn : «ce n’est pas juste un autre mot-clic lancé dans l’océan.» Les restaurateurs sont d’ailleurs invités à promouvoir le mouvement en dehors de la sphère numérique, en affichant des pastilles gratuitement fournies sur leur porte d’entrée et dans leurs sacs de livraison par exemple.

Sous ce mot-clic, l’entrepreneur souhaite voir de nombreux clients encourager leurs restaurants favoris en prenant de photos de leur repas. «Chaque citoyen peut être un ambassadeur».

 

«Se serrer les coudes pour passer à travers» 

Pour une période de quatre à six semaines, 3 Sphères prodiguera gratuitement conseils et services numériques spécialisés à quelconque cuisine qui solliciteront leur aide, via un groupe Facebook privé. Celui-ci compte déjà près d’une centaine de membres.

«Ils sont vraiment touchés par cette pandémie. […] ça nous affecte aussi, par la bande, le développement est au ralenti, mais on s’est dit qu’on avait encore du souffle», raconte le vice-président marketing, qui se réjouit d’avoir vu un tel vent de solidarité chez ses 15 employés.

Sur le même sujet

Google présente son nouveau téléphone Pixel

02/08/2021 | AFP

Le Pixel 6 est équipé d'une puce utilisant l'intelligence artificielle.

Les employés de bureau de Google devront être vaccinés

28/07/2021 | AFP

L'obligation sera mise en place dans tous les bureaux du géant du web au cours des prochains mois.

À la une

­Marie-Hélène ­David, l'évangéliste: révolutionner une vieille industrie

Édition du 25 Novembre 2020 | Maxime Bilodeau

CHAPEAU LES PDG! La fondatrice de Filo ambitionne de changer à la racine les produits d'entretien ménager.

3 signes montrant que vous perturbez votre industrie

BLOGUE INVITÉ. Une perturbation réussie est l'objectif ultime de tout entrepreneur.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mardi

08:26 | LesAffaires.com et AFP

Les marchés européens ont gardé leur assurance tandis que les bourses asiatiques ont connu une séance en repli.