La cabane à sucre dépoussiérée

Publié le 22/03/2010 à 13:00

La cabane à sucre dépoussiérée

Publié le 22/03/2010 à 13:00

Si vous croyez que les cabanes à sucre se ressemblent toutes, cela fait longtemps que vous n'y êtes pas allé. On compte 400 cabanes au Québec et plusieurs d'entre elles ont compris la nécessité de se démarquer.

Comme le Chalet des Érables, à Sainte-Anne-des-Plaines, au nord de Montréal, qui a créé un Disney World de l'érable destiné aux jeunes familles : magasin général, artisans, camion de pompier, tour de calèche et de train, taureau mécanique, équitation, jeux gonflables, clowns, salle de jeux d'arcade, autos tamponneuses, etc.

" Toutes les cabanes servent des oeufs dans le sirop, mais nous sommes les seuls à offrir autant de divertissements ", explique Stéphanie Laurin, la fille du propriétaire. Cette cabane affiche " complet " durant toute la saison, malgré 1 000 places assises.

À Saint-Prosper, en Mauricie, la Sucrerie Jean-Louis Massicotte et filles propose un voyage dans le bon vieux temps : pas d'électricité, pas de toilettes, seulement la bécosse à l'arrière, que la propriétaire, Monique Tremblay, garantit sans fils d'araignée. Pas de boutique de souvenirs, pas de tour de traîneau; juste la tradition, pure et dure ! " La seule chose qui ait changé, c'est que j'utilise maintenant de la farine bio pour mes crêpes, précise Mme Tremblay. Je servirais bien du porc bio aussi, mais je ne veux pas avoir à me casser la tête pour en trouver. "

La cabane Le Crépuscule, à Yamachiche, près de Louiseville, est la seule cabane certifiée biologique au Québec. " Ma clientèle est plus sensibilisée à ce qui se passe dans le monde ", explique Jean-Pierre Clavet, le propriétaire, qui songe à un menu pour accommoder les végétariens, et même les musulmans.

À la une

Bourse: Wall Street finit la semaine en hausse, moins anxieuse d'une récession et de l'inflation

Mis à jour à 17:10 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture en hausse de près de 350 points.

Bourse: un parallèle avec le début des années 2000

EXPERT INVITÉ. Je suis en train de lire «No Rules Rules» écrit par Reed Hastings, le cofondateur de Netflix.

Le français, notre langue d'affaires

BLOGUE INVITÉ. Soyons fiers de cette langue rassembleuse qui rythme nos vies depuis des générations.