Vos employés n'ont peut-être aucune idée de ce qu'est un PAE

Publié le 02/10/2023 à 07:57

Vos employés n'ont peut-être aucune idée de ce qu'est un PAE

Publié le 02/10/2023 à 07:57

Par Catherine Charron

Seuls 35% des répondants savent ce que c'est, et ce que ça permet d'obtenir, d'après Telus Santé. (Photo: 123RF)

RHéveil-matin est une rubrique quotidienne où l’on présente aux gestionnaires et à leurs employés des solutions inspirantes pour bien commencer leur journée. En sirotant votre breuvage préféré, découvrez des astuces inédites pour rendre vos 9@5 productifs et stimulants.


RHÉVEIL-MATIN. La majorité des travailleurs canadiens sondés par Telus Santé n’ont soit aucune idée de ce à quoi riment les programmes d’aide aux employés (PAE), ou du moins ce qu’ils comprennent.

En effet, seuls 35% des personnes interrogées ont dit savoir non seulement ce que c’était, mais aussi ce qu’il permettait d’obtenir, peut-on lire dans le rapport de son Indice de santé mentale d’août 2023.

Ces derniers avaient d’ailleurs un meilleur niveau de bien-être que leurs comparses moins familiers avec le concept.

Or, bien que ces programmes permettent généralement d’avoir accès à des spécialistes à faibles coûts ou pour un court laps de temps afin de remédier à des défis dans leur vie personnelle qui nuisent à leur productivité, 30% des répondants n’y avaient soit pas accès, tandis que 26% n’en avaient tout simplement aucune idée.

La part des travailleurs dont l’employeur mettait une telle solution à leur disposition atteint quant à elle 37%.

La principale raison pour laquelle les employés n’utilisent pas les PAE, d’après l’étude menée auprès de 3000 travailleurs, c’est qu’ils ne savent pas ce qu’ils comprennent, dans 34% des cas. De plus, 21% des répondants disent ne pas savoir «comment obtenir un tel service ou qui appeler».

Telus Santé souligne que les personnes qui s’inquiètent du coût de ce service, l’une des raisons mentionnées par 27% des répondants, ont un score de santé mentale de huit points inférieurs à celui de la moyenne nationale. Aussi, la confidentialité des informations récupérées par les PAE titille 23% des travailleurs sondés.

 

Un exercice de communication

Afin d’apaiser les craintes, ou tout simplement s’assurer que les membres de leurs équipes soient au courant d’un PAE est mis à leur disposition, ou à celle de leur famille, les organisations devraient fréquemment mener auprès d’eux des campagnes d’information, pouvait-on lire dans un billet du Conseil en ressources humaines du magazine Forbes.

À l’instar de la promotion de produits ou de services, les rappels doivent être fréquents pour augmenter le taux d’utilisation, et profiter de différents événements annuels comme le Nouvel An ou encore le lundi de la déprime, communément appelé le «Blue Monday», pour rappeler l’existence de certains services précis.

De plus, les experts encouragent les entreprises à faciliter le recours au PAE, à le rendre intuitif, pour en augmenter le taux d’utilisation. S’il y a trop d’étapes requises pour bénéficier des services offerts, ou encore pour activer son compte, par exemple, les travailleurs n’y auront pas recours, prévient-on.

Pour y parvenir, il est nécessaire de mener des coups de sondes à l’occasion auprès des bénéficiaires.

Non seulement ceux-ci permettront-ils d’identifier quels sont les irritants, mais aussi quels sont les services qui répondent réellement aux besoins des employés.

 

 

 

Télétravailler ou ne pas télétravailler, telle est la question qui cause des émois dans bien des entreprises en cette rentrée 2023.

Partagez votre opinion avec nos lecteurs en remplissant ce formulaire.


Sur le même sujet

Les 5 faux pas de la rétroaction

Mis à jour il y a 45 minutes | Catherine Charron

RHÉVEIL-MATIN. «Ultimement, une rétroaction optimale permet à l’employé de jouer un rôle actif dans son développement.»

Rassurez vos employés avant de déployer cet outil d’IA

Mis à jour le 14/06/2024 | Catherine Charron

RHÉVEIL-MATIN. 40% des répondants pensent que leur niveau de stress augmentera avec son déploiement.

À la une

Les 5 faux pas de la rétroaction

Mis à jour il y a 45 minutes | Catherine Charron

RHÉVEIL-MATIN. «Ultimement, une rétroaction optimale permet à l’employé de jouer un rôle actif dans son développement.»

Les nouvelles du marché du lundi 17 juin

Mis à jour à 08:26 | Refinitiv

Les entreprises nord-américaines d'eau embouteillée Primo Water et BlueTriton concluent un accord de fusion.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture lundi 17 juin

Mis à jour à 08:13 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. L'Europe tente un rebond, toujours attentive à la politique française.