Une entreprise paye ses recrues pour qu'elles démissionnent

Publié le 12/01/2022 à 07:53

Une entreprise paye ses recrues pour qu'elles démissionnent

Publié le 12/01/2022 à 07:53

Par Catherine Charron
Une femme signe un chèque

Voici pourquoi elle remet 5000$US à ses employés s'ils démissionnent deux semaines après leur embauche. (Photo: 123RF)

RHéveil-matin est une rubrique quotidienne où l'on présente aux gestionnaires et à leurs employés des solutions inspirantes pour bien commencer leur journée. En sirotant votre breuvage préféré, découvrez des astuces inédites pour rendre vos 9@5 productifs et stimulants.


RHÉVEIL-MATIN. Alors que certaines PME confrontées à la pénurie de main-d'œuvre misent sur des salaires plus généreux, une rémunération globale alléchante, ou même des horaires plus flexibles pour attirer et fidéliser de nouveaux talents, une entreprise du sud des États-Unis table sur une stratégie hors du commun. Elle offre à ses recrues une indemnité de départ de 5000 $US si elles remettent leur démission deux semaines après leur embauche.

«C’est très significatif de refuser ce montant, d’embarquer et de s’investir [dans l’organisation], affirme Chris Ronzio, le PDG de Trinual, le fournisseur américain de logiciels qui a adopté une telle mesure. Ça met la table pour une solide relation de travail».

En «encourageant» l’employé à démissionner et à toucher une importante cagnotte quelques jours après avoir été recruté, ça envoie un message convaincant sur la culture de l’entreprise, a-t-il expliqué en entrevue avec Business Insider.

Car les travailleurs qui choisissent de rester, eux, ne perçoivent pas de prime supplémentaire. «Celles et ceux qui refusent ces 5000 $US ratent une opportunité, estimant qu’ils gagneront davantage à demeurer avec nous sur le long terme», traduit Chris Ronzio. 

En effet, le processus d'embauche doit bien souvent se faire à la vitesse grand V, puisque de nombreux employeurs convoitent les développeurs informatiques et autres spécialistes en TI, a-t-il remarqué. Il arrive donc parfois qu’un candidat qui n’a pas réellement sa place au sein d'une organisation y soit tout de même accueilli. 

«Ça permet à la poussière de redescendre après l’embauche et donne la chance à l’employé de tirer la sonnette d’alarme s’il se rend compte qu’il est tout sauf excité par ses nouvelles tâches», illustre le PDG. Du même coup, l'entreprise évite d’investir trop de temps et d’argent dans un travailleur qui regrette son choix rapidement.

Ça force aussi l’équipe de recrutement à dénicher les bons prétendants, car une mauvaise adéquation pourrait coûter cher à l’organisation.

La mesure semble fonctionner, puisque depuis son adoption en mai 2020, aucun candidat n’a accepté l’offre de Trinual.

 

Doit-on vider son porte-monnaie pour attirer les talents? La pénurie de main-d'œuvre freine la croissance de nombreuses PME. Comment puis-je attirer les employés sans uniquement passer par les augmentations salariales? Offre de service en recrutement. Comment les PME peuvent tirer leur épingle du jeu, en identifiant et attirant les bons candidats sans avoir à vider leur porte-monnaie ?

 

Sur le même sujet

L'ingrédient manquant pour bonifier le bien-être des employés

RHÉVEIL-MATIN. Une chercheuse du MIT Sloan School of Management a identifié trois conditions de travail gagnantes.

Et si vous rendiez vos espaces de travail inclusifs?

14/01/2022 | Catherine Charron

RHÉVEIL-MATIN. La flexibilité au travail, ça ne concerne pas que les espaces modulables, selon une docteure en design.

À la une

«J'manque de bras!» Attendez avant de vider votre portefeuille!

14/01/2022 | Catherine Charron

Votre PME peut tirer son épingle du jeu, même dans un contexte de pénurie de main-d'oeuvre. Voici comment.

Bourse: Wall Street fermée, Toronto termine en hausse

Mis à jour à 17:04 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Wall Street était fermée ce lundi pour le jour férié du Martin Luther King Day.

À surveiller: Pfizer, Cogeco et Fiera

08:52 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de Pfizer, Cogeco et Fiera? Voici quelques recommandations d’analystes.