Malheureux au travail

Publié le 01/12/2009 à 00:00

Malheureux au travail

Publié le 01/12/2009 à 00:00

Par Nathalie Francisci

Depuis quelque temps, je suis malheureuse au travail. Dois-je le dire à mon patron ? Si oui, comment ?

Et que devrais-je faire

pour retrouver mon enthousiasme ?

Fabienne T.

Fabienne,

Difficultés personnelles, baisse d'énergie, changements déstabilisants au bureau, travail qui ne vous satisfait plus... Voilà autant de faits qui ont le même résultat : vous êtes triste, un brin apathique, vous manquez d'entrain, et les lundis matins vous pèsent... Dans tous les cas, trouvez-en les causes, car elles sont aussi multiples que complexes à démêler.

Avant d'en parler à votre patron, assurez-vous d'avoir des pistes de solution à proposer. Il est risqué de partager vos états d'âme si vous n'êtes pas bien préparée à ce genre de conversation.

Si vous en parlez ouvertement avec votre supérieur, votre relation doit être suffisamment bonne pour que cela ne vous nuise pas. Dans tous les cas, vous ne pouvez tolérer cette insatisfaction qui vous empêche d'avancer et de vous réaliser pleinement.

- Prenez du recul. 70 % des Québécois disent que leur travail a une très grande importance dans leur vie, et 33 % disent lui accorder trop d'importance. Si vous rencontrez des problèmes au bureau, ne les laissez pas contaminer les autres pans de votre vie. Faites la part des choses.

- Faites le bilan de la dernière année. Dressez la liste de vos activités, de vos réalisations et des éléments qui vous ont frustrée. En général, à l'issue de l'exercice, vous y verrez plus clair entre les éléments qui vous rendent malheureuse et ceux sur lesquels vous avez une certaine maîtrise (ou non) pour apporter les changements nécessaires à votre bonheur.

- Engagez-vous socialement. Il est prouvé que l'engagement social est bénéfique pour l'estime de soi, mais il contribue aussi à rendre heureux. Votre entreprise participe à une cause ? Joignez l'équipe. Ou mieux, formez-en une dans votre service.

- Parlez-en avec des collègues en qui vous avez confiance. Ressentent-ils la même chose que vous ? Ensemble, vous pourriez trouver des solutions et faire des propositions.

- Fixez-vous des objectifs quotidiens que vous pouvez atteindre facilement. Commencez votre journée par une activité qui vous plaît et qui vous procure de la satisfaction, vous passerez ensuite au dossier moins stimulant avec plus d'entrain.

- Rapprochez-vous de votre famille et de vos amis. Faites des activités que vous aimez. Allez chercher de la reconnaissance ou de l'énergie ailleurs pendant que vous peaufinez votre réflexion sur votre situation.

- Gardez le sens de l'humour. Ne cédez pas aux railleries et aux rumeurs négatives. Ne traînez pas avec ceux qui vous minent le moral et fuyez les geignards.

LE BONHEUR, ÇA SE TRAVAILLE...

L'importance du climat de travail. Une récente étude sur les valeurs des Québécois au travail montre que sur les 12 principales valeurs au travail, l'ambiance est la plus importante, avant l'argent ou le plaisir. Classement général des valeurs au travail. Pierre Côté, inventeur de l'IRB - Indice relatif du bonheur.

QUAND LE TRAVAIL VOUS FAIT MAL

À lire : J'ai mal à mon travail, Monique Soucy, Éditions de l'Homme, 2003, 256 pages.

* Vice-présidente exécutive, Venatus Conseil/Mandrake Groupe Conseil

nathalie.francisci@transcontinental.ca

À la une

Hydrogène vert et biocarburants: une future stratégie interventionniste

ANALYSE. Les Affaires dévoile les grandes lignes de la stratégie que Québec annoncera dans les prochaines semaines.

Bourse: Le Dow Jones conclut sur un record mais la tech s'est repliée

Mis à jour le 22/10/2021 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture en légère hausse grâce au secteur de l'énergie.

Titres en action: Corus, Schlumberger, Continental, Honeywell, ...

22/10/2021 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.