Les gestionnaires sont surreprésentés parmi les travailleurs épuisés

Publié le 03/12/2021 à 07:30

Les gestionnaires sont surreprésentés parmi les travailleurs épuisés

Publié le 03/12/2021 à 07:30

Par Catherine Charron

(Photo: 123RF)

RHéveil-matin est une rubrique quotidienne où l'on présente aux gestionnaires et à leurs employés des solutions inspirantes pour bien commencer leur journée. En sirotant votre breuvage préféré, découvrez des astuces inédites pour rendre vos 9@5 productifs et stimulants.


RHÉVEIL-MATIN. Si en général l’état d’esprit des travailleurs canadiens remonte tranquillement la pente, force est de constater que les gestionnaires sont surreprésentés parmi ceux qui ont le moral à plat, selon la plus récente mouture de l’Indice de santé mentale de Solutions Mieux-être LifeWorks. 

À l’instar des jeunes et des personnes ayant des enfants, les gestionnaires ont plus de chance de se sentir en crise, ou d’être incapable de gérer la situation, et à s’inquiéter de leur état de santé mentale. 

Ceux-ci sont 70% plus prompts que les non-gestionnaires à ressentir un tel désespoir. 

«Les répercussions de la pandémie affectent non seulement la santé mentale, mais également les relations professionnelles, met en garde dans un communiqué Stephen Liptrap, le président et chef de la direction de LifeWorks. C’est préoccupant, car il s’agit de deux facteurs importants du mieux-être global et de la productivité.» 

Afin de retrouver votre souffle, et ne pas écorcher les liens avec vos collègues au passage, Les Affaires a récolté quelques conseils qui vous serviront à garder la tête hors des remous créés par la COVID-19.  

Au même titre que l’on encourage les passagers d'un avion à enfiler leur propre masque à oxygène avant d’aider les autres, prenez tout d'abord soin de vous. Si vous vous sentez mentalement exténué, prenez un pas de recul et tentez de vous rééquilibrer, autant pour vous que pour vos coéquipiers. Vous éviterez ainsi «d’adopter des pratiques de gestion non favorables au mieux-être de [vos] employés», recommande Marie-Eve Champagne, spécialiste en santé, sécurité et mieux-être au travail. 

La spécialiste de contenu RH chez Agendrix, Andrée-Anne Blais-Auclair, va même plus loin. Elle vous encourage carrément à dire non, à écouter cette petite voix intérieure qui vous encourage à lever le pied de sur l'accélérateur. «C'est tellement plus facile de panser la fatigue et le sentiment d'être à bout en se prévoyant un samedi au spa ou un bain en soirée. Mais ça ne règle rien. C'est une solution de surface», écrit-elle.

Pour y parvenir, Jean-Christophe Poirier, le co-fondateur d'Humain360, a identifié quelques trucs. Il précise que ceux-ci s’appliquent à tous les travailleurs au bord de l’épuisement professionnel. 

1. Redevenir maître de vos choix, sans vous culpabiliser. 

2. Établir votre rythme, puis le maintenir. 

3. Adopter une routine matinale dans laquelle vous respirez, bougez, prenez un bain de lumière, sortez à l’extérieur, buvez de l’eau, et tentez d’avoir des pensées positives 

4. Entourez-vous de personnes qui ont de saines habitudes de vie. 

5. Misez sur des nuits de sommeil réparateur. Exit donc le café en après-midi et l’alcool. (Vous avez des soucis à dormir, (re)lisez ceci.) 

6. Assurez-vous que vos périodes de pauses seront efficaces. 

Sachez aussi reconnaître les collègues qui pourront récupérer certaines de vos tâches, ou externalisez-les si les compétences nécessaires ne se trouvent pas à l’interne. En vous déchargeant, cela vous permettra d’aller plus loin, affirme le président de Lépine Marketing, Daniel Lépine. C’est peut-être même l'occasion d'offrir de nouvelles responsabilités à des recrues, suggère la consultante en ressources humaines Belynda Gabriel. 

Cette dernière vous encourage à faire signe à vos supérieurs si vous sentez que vous avez besoin d’aide, d’adopter en partie le télétravail, d’implanter des journées «mieux-être» et pourquoi ne pas appliquer la semaine de quatre jours de travail. 

 

Pour ne plus louper ce rendez-vous, recevez votre RHéveil-matin dans votre boîte de courriels!

 


 

Sur le même sujet

L'ingrédient manquant pour bonifier le bien-être des employés

RHÉVEIL-MATIN. Une chercheuse du MIT Sloan School of Management a identifié trois conditions de travail gagnantes.

Et si vous rendiez vos espaces de travail inclusifs?

14/01/2022 | Catherine Charron

RHÉVEIL-MATIN. La flexibilité au travail, ça ne concerne pas que les espaces modulables, selon une docteure en design.

À la une

Les compagnies aériennes s'alarment du «chaos» si la 5G n'est pas limitée près des aéroports

Il y a 21 minutes | AFP

Les acteurs du secteur aérien aux États-Unis s’inquiètent des conséquences de la 5G sur les avions.

Québec veut 25 000 éducatrices en services de garde d'ici 2026

C’est un total de 295 millions $ qui seront consacrés à différentes mesures.

Entreprises et consommateurs prévoient une forte inflation, selon la banque centrale

L’inflation est le problème économique le plus important pour les consommateurs.