Forcez l'adoption d'une politique de télétravail, exige un groupe

Publié le 22/01/2021 à 11:17

Forcez l'adoption d'une politique de télétravail, exige un groupe

Publié le 22/01/2021 à 11:17

Par La Presse Canadienne

(Photo: 123RF)

L’absence du mot télétravail dans la réforme des normes de santé et sécurité du travail suggère que ce n’est pas une priorité pour le gouvernement Legault.

C’est ce qu’a déploré l’organisme Télétravail Québec vendredi, devant la commission parlementaire qui étudie le projet de loi 59. 

Cette pièce législative pilotée par le ministre du Travail, Jean Boulet, modernise la loi actuelle qui date de plus de 40 ans. 

Selon l’organisme Télétravail Québec, il faut obliger toutes les entreprises à adopter une politique sur le télétravail pour clarifier les règles.

« Le fait de ne pas avoir le terme ’télétravail’ dans le projet de loi laisse croire que le télétravail n’est pas une priorité, a affirmé le président de Télétravail Québec, José Lemay-Leclerc. Le minimum serait de l’inclure dans le projet, ce serait une forme de promotion. »

Le ministre Jean Boulet a soutenu pour sa part qu’il valait mieux recommander aux entreprises d’adopter une politique plutôt que de les forcer.

En outre, il a fait valoir que les obligations de l’employeur en matière de santé et de sécurité du travail s’appliquent indépendamment du lieu où la prestation de travail est accomplie.

« Peu importe le lieu du travail, dans un café, à la maison, ou à l’établissement, il y a une obligation (pour l’employeur) d’utiliser les techniques pour éliminer, contrôler et bien identifier les risques. »

 

Sur le même sujet

Introvertis et extravertis, tirez profit du télétravail (1)

27/09/2021 | Karl Moore

BLOGUE INVITÉ. Voici comment vous démarquer, malgré les embuches du travail à distance.

Anxiété: inspirons-nous de Drouin et des Canadiens

BLOGUE INVITÉ. Non, se montrer vulnérable n’est pas un signe de faiblesse, au contraire.

À la une

Bourse: Wall Street termine de façon mitigée, tension sur les taux

Mis à jour le 27/09/2021 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture en hausse grâce à la hausse des prix de l'énergie.

À surveiller: Shopify, Cargojet et Costco

27/09/2021 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de Shopify, Cargojet et Costco? Voici quelques recommandations d’analystes.

Titres en action: Blackstone, Rolls-Royce, Evergrande

Mis à jour le 27/09/2021 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.