COVID-19: une PME offre 10 000$ à chaque employé vacciné

Publié le 07/12/2021 à 07:30

COVID-19: une PME offre 10 000$ à chaque employé vacciné

Publié le 07/12/2021 à 07:30

Par Catherine Charron
Un homme prépare un camion

Cette prime à la vaccination et au recrutement est surtout une preuve de gratitude selon l'entreprise. (Photo: Yvan St-Pierre)

RHéveil-matin est une rubrique quotidienne où l'on présente aux gestionnaires et à leurs employés des solutions inspirantes pour bien commencer leur journée. En sirotant votre breuvage préféré, découvrez des astuces inédites pour rendre vos 9@5 productifs et stimulants.


RHÉVEIL-MATIN. Une entreprise de transport et de logistique de la région de Montréal offrira pas moins de 10 000 $ à tous ses chauffeurs vaccinés contre la COVID-19.

Si elle sert à la fois d’incitatif à la vaccination et au recrutement, cette initiative annoncée à la fin de novembre aux employés est surtout une preuve de remerciement de la PME à l’ensemble de sa flotte, qui a maintenu le fort alors que le Québec en entier — ou presque — apprivoisait le télétravail, relate le vice-président des opérations de Fuel Transport, Peter Perrella, en entrevue avec Les Affaires.

«On pense aux infirmières et aux professeurs, mais on oublie les chauffeurs dans ces moments-là. […] Alors que tout le monde bossait de chez eux, que les commerces et les restaurants étaient fermés, ils ont pris le risque de travailler pour nous. Sans eux, ça aurait été difficile d’acheminer le stock en magasin.», raconte le vice-président des opérations.

Il n’est pas anodin que la date butoir pour recevoir sa première dose, et du même coût une prime de 10 000 $ répartie sur 12 mois, soit le 15 janvier 2022. En effet, dès lors, plusieurs groupes de voyageurs, dont font partie les camionneurs, ne pourront plus rentrer au pays sans être adéquatement vaccinés. Cette nouvelle règle pourrait avoir de graves conséquences sur les activités de Fuel Transport, puisque la quasi-totalité de leurs chauffeurs est appelée à circuler aux États-Unis comme au Canada.

«On savait que si on avait un manque de chauffeurs sur la route dès le mois de janvier, ça aurait de répercussions sur nos opérations. Donc on a cherché un incitatif “agressif”», indique Peter Perrella.

C’est d’ailleurs lorsqu’ils ont eu vent des rumeurs qu’une telle réglementation se tramait des deux côtés de la frontière que l’équipe de direction de l’entreprise de LaSalle a décidé de faire d’une pierre deux coups avec cette prime substantielle.

«Ça nous sert aussi à combler nos besoins en main-d’œuvre. D’ici au 15 janvier, chaque chauffeur qui entre chez nous et qui est doublement vacciné recevra ce 10 000 $ là», explique le vice-président, glissant que la PME peine à recruter, comme bon nombre de ses pairs.

Et l’initiative porte fruit, car depuis l’annonce, c’est près de 97% des camionneurs qui se sont vus administrer leur premier vaccin, et qui ont prouvé que leur second rendez-vous est déjà pris.

 

Pour ne plus louper ce rendez-vous, recevez votre RHéveil-matin dans votre boîte de courriels!

 


 

Sur le même sujet

L'ingrédient manquant pour bonifier le bien-être des employés

RHÉVEIL-MATIN. Une chercheuse du MIT Sloan School of Management a identifié trois conditions de travail gagnantes.

Et si vous rendiez vos espaces de travail inclusifs?

14/01/2022 | Catherine Charron

RHÉVEIL-MATIN. La flexibilité au travail, ça ne concerne pas que les espaces modulables, selon une docteure en design.

À la une

Les compagnies aériennes s'alarment du «chaos» si la 5G n'est pas limitée près des aéroports

Il y a 3 minutes | AFP

Les acteurs du secteur aérien aux États-Unis s’inquiètent des conséquences de la 5G sur les avions.

Québec veut 25 000 éducatrices en services de garde d'ici 2026

C’est un total de 295 millions $ qui seront consacrés à différentes mesures.

Entreprises et consommateurs prévoient une forte inflation, selon la banque centrale

L’inflation est le problème économique le plus important pour les consommateurs.