Coup de pouce pour accompagner vos employés endeuillés

Publié le 05/05/2022 à 07:30

Coup de pouce pour accompagner vos employés endeuillés

Publié le 05/05/2022 à 07:30

Par Catherine Charron

le professeur du Département d’organisation et ressources humaines de l’ESG UQAM, Angelo Dos Santos Soares, les conférencières Melissa Ischer et Aurélie Masciulli Jung, et le conférencier Marc-Antoine Berthod. (Photo: courtoisie)

RHéveil-matin est une rubrique quotidienne où l'on présente aux gestionnaires et à leurs employés des solutions inspirantes pour bien commencer leur journée. En sirotant votre breuvage préféré, découvrez des astuces inédites pour rendre vos 9@5 productifs et stimulants.


RHÉVEIL-MATIN. Ce qui manque bien souvent dans l’accompagnement offert par des organisations à leurs employés endeuillés, surtout quand ce départ arrive dans la sphère privée, c’est de la temporalité et de la flexibilité: rien qu’une bonne préparation en amont ne peut endiguer.

C’est ce qu’ont souligné trois chercheurs suisses venus présenter en avant-première mondiale leur guide «Deuil dans le monde du travail» lors de leur passage à l’ESG UQAM le mardi 3 mai 2022 dans le cadre de la conférence «Le vécu du deuil et sa gestion en entreprise».

«Dans certaines situations particulières, il y avait plus de marges de manœuvre mises en place. Quand une telle a perdu son enfant, je ne vais pas réagir de la même façon que lorsque quelqu’un perd son grand-père. Pourtant ça ne dit rien de l’émotion et de l’attachement qui est ressenti», a précisé Aurélie Masciulli Jung, doctorante et assistante de recherche à la Haute école de travail social et de la santé Lausanne.

Cette dernière était accompagnée du professeur, chercheur et co-doyen du Laboratoire de recherche santé sociale de l’institution suisse, Marc-Antoine Berthod, et de l’assistante de recherche Melissa Ischer pour faire la présentation de ce guide gratuit pour les entreprises.

Le pamphlet d’une trentaine de pages, qui sera officiellement lancé le 2 juin prochain, est la suite logique du livre «Vivre un deuil au travail: la mort dans les relations professionnelles» issu de la recherche de Marc-Antoine Berthod et d’Antonio Magalhaes de Almeida menée entre 2007 et 2009 auprès d’organisations suisses.

«On a une sorte de dichotomie qui est très vite mise en place entre le deuil normal, qui passe un peu sous le radar, et […] la problématisation de la question du deuil, qui devient une affaire de spécialistes. Avec le guide, j’espère qu’on peut montrer qu’on est dans un régime qui doit trouver une voie de l’entre-deux pour être dans une perspective de bien-être au travail», explique le professeur.

L’équipe souhaite ainsi inviter les entreprises à réfléchir en amont à leur accompagnement, à ouvrir le dialogue sur ce qui peut être fait, en fonction de l’évolution du deuil et de son intensité qui varie d’une personne à l’autre.

À plusieurs reprises, les trois experts ont rappelé que ce guide n’est pas une marche à suivre, ou une formule prémâchée, et ce bien que le désir pour un tel document ait été émis à répétition lors des entretiens qu’ils ont menés auprès d’intervenants qu'ils ont rencontrés, a-t-il été précisé.

Ces recommandations suggèrent par exemple de «considérer les dimensions individuelles et sociales du deuil» ou encore de «s’enquérir auprès de la personne en deuil de ses besoins et attentes» à quelques occasions, pour en suivre l’évolution.

Tirant un trait sur une hiérarchisation des pertes ou une recette normative — puisque chaque processus est différent — c’est «un mode d’emploi pour penser à instaurer une politique dans le cadre d’une entreprise, et les mots-clés à avoir en tête», explique Aurélie Masciulli Jung.

 

Pour ne plus rater ce rendez-vous, recevez votre RHéveil-matin dans votre boîte de courriels!

 


 

le professeur du Département d’organisation et ressources humaines de l’ESG UQAM, Angelo Dos Santos Soares

Sur le même sujet

L'économie américaine a créé 528 000 emplois en juillet

La création d’emplois en juillet était supérieure de 130 000 à celle de juin, et la plus élevée depuis février.

Le taux de chômage maintenu à 4,9% en juillet au Canada

Au Québec, le taux de chômage du mois dernier a été mesuré à 4,1%.

À la une

L'UPA victime d'une cyberattaque

Il y a 5 minutes | La Presse Canadienne

L’Union des producteurs agricoles est ciblée par une attaque par rançongiciel.

Mes coups de cœur balado d’été!

Il y a 30 minutes | Nicolas Duvernois

BLOGUE INVITÉ. Voici donc quelques recommandations qui, je l’espère, vous feront passer des heures de plaisir.

TGF: un demi-tour est nécessaire

BLOGUE INVITÉ. Espérons qu’il n’est pas déjà trop tard pour faire demi-tour avant que le train ne frappe un mur.