Comment feinter les espions industriels?

Publié le 09/08/2022 à 11:00

Comment feinter les espions industriels?

Publié le 09/08/2022 à 11:00

Par Olivier Schmouker

Le cellulaire, ce talon d'Achille du voyageur d'affaires... (Photo: Marek Piwnicki pour Unsplash)

MAUDITE JOB! est une rubrique où Olivier Schmouker répond à vos interrogations les plus croustillantes [et les plus pertinentes] sur le monde de l’entreprise moderne… et, bien sûr, de ses travers. Un rendez-vous à lire les mardis et les jeudisVous avez envie de participer? Envoyez-nous votre question à mauditejob@groupecontex.ca

Q. – « À la rentrée, je dois me rendre en voyage d’affaires dans un pays connu pour pratiquer l’espionnage industriel. Comment m’assurer de ne pas me faire pirater mon carnet d’adresses et autres données chiffrées sensibles qui se trouvent dans mon cellulaire? » – Matéo

R. – Cher Matéo, il vous faut prendre certaines mesures avant de partir ainsi que pendant votre mission à l’étranger, comme il est préconisé dans le livre «Le Guide de l’espionnage au bureau» signé par les experts en la matière Keith Melton et Craig Piligian (avec la collaboration de Duane Swierczynski).

Avant de partir, il vous faut effectuer une opération fastidieuse, mais nécessaire.

– Transférez toutes les adresses de vos contacts et autres données chiffrées importantes de votre cellulaire à votre ordinateur de bureau. Comme ça, en cas de perte ou de vol de votre cellulaire, vous n’en perdrez aucune puisque vous les retrouverez toutes à votre retour au bureau.

– Une fois cette opération faite, effacez toutes les adresses et autres informations importantes de votre cellulaire. Oui, toutes, sans exception.

– Puis, rentrez les adresses et les informations importantes dont vous aurez besoin sur place, en les codant. Comment? Pas de panique, c’est assez simple.

Choisissez un numéro personnel (NP) qu’il vous sera facile de mémoriser (ne l’inscrivez jamais sur un bout de papier ou un carnet!). Votre NP doit avoir 10 chiffres.

Prenons un exemple. Disons que votre NP est: 123-456-7890. Et que le numéro de téléphone que vous voulez coder est: 495-937-1500. Il vous suffit d’additionner les deux, en veillant à omettre les dizaines (ici, 8+4=2). Ce qui vous donne comme numéro codé: 518-383-8390. C’est ce dernier que vous devrez rentrer dans votre cellulaire.

Comment retrouver le numéro original lorsque vous sera sur place? Ce n’est pas sorcier, il vous suffira de soustraire votre NP au numéro codé.

À noter que votre NP peut vous servir pour toute autre information chiffrée, peu importe le nombre de chiffres que comporte le nombre que vous voulez coder. Si celui-ci a moins de 10 chiffres, par exemple seulement quatre, eh bien, servez-vous juste des quatre premiers chiffres de votre NP. Et s’il en a davantage, eh bien, nul besoin de coder les chiffres au-delà de 10.

Deux autres mesures de sécurité peuvent être prises avant de partir en voyage d’affaires.

– Installez sur l’écran de votre cellulaire un filtre de protection qui empêche de voir ce qui s’y trouve lorsqu’on n’est pas pile en face de l’écran. Ça empêchera aux «petits curieux» de jeter un œil en douce sur ce que vous rédigez ou lisez.

– Installez un infime signe distinctif sur votre cellulaire (une rayure dans le coin en bas à droite de votre coque, un sticker impossible à trouver dans le pays où vous irez, etc.). Cela évitera qu’un «petit malin» ne tente un échange de cellulaire à votre insu.

Sur place, redoublez de prudence.

– Gardez toujours votre cellulaire sur vous. Ne le laissez jamais traîner. Jamais.

– Si on vous impose de vous en défaire, même seulement quelques instants (de nos jours, quelques secondes suffisent à copier l’intégralité des données d’un cellulaire!), retirez vous-même la carte SIM et la batterie avant de le confier à autrui.

– Effacez plusieurs fois par jour l’historique de vos appels et de vos navigations sur le web.

– N’utilisez jamais le matériel électronique qui vous est proposé. Servez-vous exclusivement du vôtre.

– Ne connectez jamais votre cellulaire à un autre gadget électronique. (Par ailleurs, refusez poliment toute clé USB qui vous serait offerte.)

Matéo, si vous parvenez à respecter à la lettre toutes ces directives, sachez que vous compliquerez grandement la tâche à ceux qui en voudraient à votre cellulaire. Bien entendu, vous ne pourrez pas grand chose face à un espion expérimenté et déterminé, mais il serait tout de même étonnant que vous ayez à faire à l’un d’eux, n’est-ce pas?

 

Sur le même sujet

«Dois-je quitter mon employeur?»

27/09/2022 | Olivier Schmouker

MAUDITE JOB! «Un de nos concurrents vient de me faire une offre d'emploi qui ne se refuse pas, que dois-je faire?»

«Comment rendre mon équipe plus intelligente?»

22/09/2022 | Olivier Schmouker

MAUDITE JOB! «Les membres de mon équipe sont talentueux, mais je ne sens pas d'esprit d'équipe, quoi faire?»

À la une

L'ouragan Ian provoque des inondations «catastrophiques» en Floride

Il y a 10 minutes |

De forts vents arrachaient les branches de nombreux palmiers, faisant même vaciller les poteaux électriques.

Choisir la collaboration plutôt que les profits

Le modèle des communs, c'est sortir de l'idée qu'on peut faire de l'argent sur des besoins de subsistance.

Mondial-2022: aller ou pas au Qatar? L'onéreux dilemme des commanditaires.

12:52 | AFP

Est-il opportun pour une marque de s’afficher au Mondial-2022?