Cessez de «snoozeRH»

Publié le 20/05/2022 à 08:00

Cessez de «snoozeRH»

Publié le 20/05/2022 à 08:00

Par Catherine Charron

Voici ce que vous avez (peut-être) raté cette semaine. (Photo: 123RF)

RHéveil-matin est une rubrique quotidienne où l'on présente aux gestionnaires et à leurs employés des solutions inspirantes pour bien commencer leur journée. En sirotant votre breuvage préféré, découvrez des astuces inédites pour rendre vos 9@5 productifs et stimulants.


RHÉVEIL-MATIN. Entre l’apparence de traitement inéquitable et les Canadiens moins comblés par leur travail, un employeur de Trois-Rivières se distingue et la COVID toujours présente: voici des nouvelles en ressources humaines qui devraient avoir attiré votre attention cette semaine.

 

Le bien-être des employés sur le radar d’Infinition

Reconnue partout dans le monde pour ses instruments de radar pour la balistique, c’est pour sa qualité d’employeur que la trifluvienne Infinition s’est vu décerner un prix lors de la dernière édition du gala Le manufacturier.

Guy Desbiens, qui a repris en 2016 la PME fondée en 1996, indique d’entrée de jeu avoir toujours désiré recréer un environnement de travail aussi stimulant que ceux qu'on retrouve dans la Silicon Valley… avec les moyens dont il dispose, n’étant pas une grosse entreprise.

 

Soulignez-vous équitablement les bons coups de vos employés?

Le constat est brutal: seul le quart des employés américains sondés par le cabinet-conseil en ressources humaines Gallup et Workhuman est d’avis que leur patron reconnaît impartialement les bons coups des membres de son équipe.

Or, la moindre apparence de traitement inéquitable suffit pour créer un sentiment d’exclusion chez certains salariés ce qui mine leur l’expérience et rend plus difficile de saisir ce avec quoi rime «excellence» au sein de votre entreprise.

 

Le travail comble moins les Canadiens en 2022 

Il semble que les efforts déployés par les employeurs en 2022 pour combler leur personnel rapportent moins qu’en 2021, le degré de satisfaction au travail étant passé de 87% à 84% en un an.

Selon la quatrième édition de la Grande étude du monde du travail mené par Léger pour le compte du détaillant d’articles de bureau canadien Hamster, l’engagement des employés a glissé de six points de pourcentage, baissant de 89% à 83%, tout comme le bonheur généré par les conditions de travail.

 

COVID-19: employeurs, ne baissez pas la garde

Tandis que les Québécois peuvent («enfin», diront certains) se démasquer, voilà que trois experts de WTW, anciennement connue comme Willis Towers Watson, suggèrent plutôt aux organisations de profiter de la baisse de la transmission communautaire et de la trace toujours fraîche d’Omicron pour déjà se préparer aux prochaines vagues de COVID-19.

Ainsi, il n’est pas trop tôt pour adopter ces quatre outils qui vous donneront une longueur d’avance sur vos concurrents, peu importe ce que vous réserve le futur variant, écrivent Patricia Toro, Jeff Levin Scherz et John M. Bremen dans le Harvard Business Review.

 

 

 

 

 

Sur le même sujet

Cessez de «snoozeRH»

27/05/2022 | Catherine Charron

RHÉVEIL-MATIN. Voici ce que vous avez (peut-être) raté cette semaine.

Cessez de «snoozeRH»

13/05/2022 | Catherine Charron

RHÉVEIL-MATIN. Voici ce que vous avez (peut-être) raté cette semaine.

À la une

Bourse: Toronto clôture en baisse de près de 200 points

Mis à jour à 17:47 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Wall Street finit en ordre dispersé, la baisse des taux profite au secteur technologique.

À surveiller: Boralex, Air Canada et Canopy Growth

09:15 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de Boralex, Air Canada et Canopy Growth ? Voici quelques recommandations d’analystes.

Les sociétés technologiques affichent moins de postes

Les start-up ont commencé à gérer leurs finances de manière plus serrée en raison de la débâcle du secteur à la Bourse.