Trois manières d'attirer les dons des PME


Édition du 28 Novembre 2015

Trois manières d'attirer les dons des PME


Édition du 28 Novembre 2015

Par Claudine Hébert

Comment inciter les PME à donner à votre organisation et les faire adhérer à votre cause ? Voici trois conseils à mettre en pratique.

Courtiser les professionnels qui travaillent auprès des PME

Les fondations et organismes à but non lucratif ont tout intérêt à développer des liens avec les firmes comptables, juridiques et financières, conseille Jean-Robert Nolet, le fondateur de BNP Stratégies. Ces professionnels travaillent tous avec de petites, moyennes et grandes entreprises. Ils bénéficient aussi de liens solides avec les entrepreneurs, les propriétaires et actionnaires de ces entreprises. «Mais faites attention de ne pas solliciter directement ces professionnels pour des dons. Ce sont, en revanche, d'excellents porte-parole pour faciliter le maillage, arranger un premier rendez-vous entre votre organisme et les entreprises ciblées. Ensuite, c'est à vous d'être convaincants auprès de ces entrepreneurs pour les faire adhérer à votre cause», explique Jean-Robert Nolet.

Organiser un défi sportif

Les PME québécoises, et plus particulièrement leurs employés, adorent les défis sportifs. Selon Épisode, une firme-conseil en philanthropie, plus d'une PME sur cinq participe à de tels événements. Le défi 24 h de Tremblant, qui connaît un grand succès, est l'un des meilleurs exemples de la popularité de ce concept. Plus de la moitié des équipes participantes sont formées par des entreprises québécoises. «Et dans plus de 85 % des cas, il s'agit de PME», souligne Caroline Couillard, directrice des relations publiques de l'événement.

Consciente de la concurrence de plus en plus vive en matière de défis sportifs, l'organisation a établi cette année le portrait type du participant pour mieux cibler sa clientèle de donateurs.Cet exercice s'est soldé par une vingtaine de représentations au sein de nouvelles entreprises et par l'inscription de 30 nouvelles équipes pour le défi marche et course. Cela correspond à une augmentation de plus de 70 % pour cette activité. Le nombre d'équipe de skieurs s'est maintenu à 200.

Le défi 24 h de Tremblant présentera sa 15e édition du 4 au 6 décembre prochain. L'année dernière, l'événement a rapporté un montant record de 2,3 millions de dollars en dons. Cette année, l'objectif est de récolter 2,5 M$. Trois organisations profitent des retombées de l'activité : la Fondation Tremblant, la Fondation Centre de cancérologie Charles-Bruneau et la Fondation des Sénateurs d'Ottawa.

Organiser un événement-bénéfice abordable

Pourquoi vouloir organiser à tout prix un événement pour attirer des donateurs importants ? Apprenez plutôt à mettre sur pied des événements à la hauteur des dons que peuvent offrir les PME ! C'est ce que fait la Fondation de l'Institut universitaire en santé mentale de Québec avec son souper-bénéfice «D'un chic fou». Plutôt que de vendre le billet 200 $, voire 300 $, l'organisme a opté pour une soirée plus abordable à 90 $ l'entrée. Depuis quatre ans, cette soirée magasinage et petites bouchées réunit une quinzaine de détaillants de vêtements et de produits de beauté. L'événement, présenté en mai dans la salle d'exposition de Mercedes-Benz de Québec, attire près de 300 personnes, principalement des femmes d'affaires de la région. «La maladie mentale est un sujet qu'abordent beaucoup plus facilement les jeunes entrepreneurs. D'où l'idée d'organiser un événement à la hauteur des dons que cette clientèle peut faire, explique Mélanie Côté, coordonnatrice de la fondation. Et ça vaut le coup. Cette clientèle parle davantage de notre cause. La valeur de la visibilité qu'elle nous offre dépasse le don en argent.»

L'événement de mai dernier a rapporté un bénéfice net de 52 000 $.

À lire aussi :
Les PME prennent le relais des grandes entreprises
Dany Bonneville, un «quêteux» professionnel
Comment Plastiques Moore a mis sur pied une fondation
La Mission Bon Accueil ouvre ses portes aux entreprises
Les jeunes entrepreneurs s'invitent au musée

À la une

Pourquoi Taïwan est crucial pour votre entreprise

13/08/2022 | François Normand

ANALYSE. Une guerre ou un blocus de l’île productrice de semi-conducteurs affecterait plusieurs entreprises au Canada.

Bourse: Wall Street termine en forte hausse, quatrième semaine de gains pour le Nasdaq

Mis à jour le 12/08/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto termine dans le vert.

À surveiller: Canadian Tire, Linamar et Disney

12/08/2022 | Catherine Charron

Que faire avec les titres de Canadian Tire, Linamar et Disney ? Voici quelques recommandations d’analystes.