La Fondation du CHU de Québec s'inspire du privé


Édition du 11 Avril 2015

La Fondation du CHU de Québec s'inspire du privé


Édition du 11 Avril 2015

Marie-Claude Paré, pdg de la Fondation du CHU de Québec.

C'est une femme issue du monde des affaires qui vient de prendre la relève de Denis Rhéaume à la tête de la Fondation du centre hospitalier universitaire (CHU) de Québec : Marie-Claude Paré.

À lire aussi:
Gérer la générosité, entre placements traditionnels et solutions originales
Daniel Lapointe, l'homme à la tête de deux fondations hospitalières
Centraide du Grand Montréal: une machine bien huilée
La mission avant les considérations financières
Faire de la Fondation Michel-Sarrazin l'une des plus importantes de la ville de Québec
Des avocates qui se transforment en bâtisseuses

Mme Paré compte plus de 20 ans d'expérience en gestion et en communications. Elle a été gestionnaire chez Unilever Canada, chez Loto-Québec et au Musée national des beaux-arts du Québec.

La nouvelle pdg compte gérer les finances du CHU comme on les gère dans le secteur privé. «Nous avons une entreprise à faire fonctionner. On n'a pas de subventions, donc tout dépend de notre travail. Il faut appliquer les mêmes règles comptables que pour une entreprise afin d'évaluer les performances, et les employés doivent avoir des objectifs», affirme-t-elle.

Elle prend les rênes d'une organisation qui a vu ses revenus croître énormément en 15 ans, pour passer de 2 à 17 millions de dollars. Si une partie de ces fonds sont placés à court terme pour être mobilisés rapidement, une autre est capitalisée à long terme, et seuls les intérêts sont utilisés de façon à préserver le capital.

La politique de placement de la Fondation vise 50 % de revenus fixes, 45 % de revenus de croissance et 5 % de liquidités. Là encore, ce sont des gestionnaires privés qui administrent les placements, mais le conseil d'administration, qui compte plusieurs dirigeants d'entreprise, suit attentivement cette activité.

«La priorité est de faire croître les revenus de la Fondation», souligne le dirigeant sortant, Denis Rhéaume, en poste depuis 17 ans.

Pour ce faire, la Fondation a multiplié les sources de revenus (dons individuels et d'entreprises, événements).

«Il faut toujours se renouveler, car les gens ont besoin de nouveauté», constate Marie-Claude Paré. Cependant, une limite est observée pour tout projet de croissance : l'investissement qu'il nécessite ne doit pas dépasser 30 % du bénéfice attendu.

À la une

Bourse: Wall Street termine en forte hausse, courant acheteur après un mois catastrophique

Mis à jour il y a 38 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a clôturé sur un gain de plus de 400 points.

Bourse: les gagnants et les perdants du jour

Mis à jour à 17:08 | Refinitiv

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.

À surveiller: BRP, Park Lawn Corporation et Dialogue Technologies de la Santé

09:59 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de BRP, Park Lawn Corporation et Dialogue? Voici quelques recommandations d'analystes.