Coup de frein sur les introductions en Bourse

Publié le 27/09/2011 à 11:31, mis à jour le 27/09/2011 à 12:01

Coup de frein sur les introductions en Bourse

Publié le 27/09/2011 à 11:31, mis à jour le 27/09/2011 à 12:01

Par AFP
"Toutes ces opérations n'aboutiront pas. (...) Certaines sociétés trouveront d'autres moyens de se financer ou vont repousser", a jugé Mme Smith.

Selon elle, les investisseurs devraient rechercher les entreprises qui continuent d'enregistrer de la croissance malgré la morosité économique, notamment les réseaux sociaux.

Parmi les entreprises entrées en Bourse pendant l'été aux Etats-Unis, c'est ainsi une valeur de grande consommation qui affiche le meilleur retour sur investissement (+49% au 23 septembre): le groupe américain de restauration rapide Dunkin' Brands, propriétaire des beignets Dunkin' Donuts.

Il est suivi du site d'évaluation immobilière Zillow (+34%).

A l'inverse, les investisseurs ont fui les sociétés jugées les plus risquées, comme le site chinois de vidéos Tudou (-38%) ou les secteurs de la finance ou liées aux matières premières, très dépendants de la conjoncture économique.

"Même si les investisseurs vont se montrer plus exigeants dans les mois à venir, dans un contexte de reprise économique fragilisée, cela pourrait (...) faire que seuls les candidats de meilleure qualité entreront sur le marché", écrit Renaissance.

Les introductions en Bourse devraient être aussi animées par les privatisations liées aux cures d'austérité en Europe, comme celle prévue de la loterie publique espagnole, et liées à la libéralisation en cours en Chine continentale, a ajouté la fondatrice de Renaissance Capital.

À la une

Mini-budget Girard: un exercice d'Ă©quilibriste

Mis à jour à 13:06 | Jean-Paul GagnĂ©

CHRONIQUE. Éric Girard avait raison d’afficher un large sourire quand il a présenté son mini-budget.

Négocions un Buy North American, ça presse!

ANALYSE. Le nationalisme économique et le protectionnisme aux É.-U. sont là pour de bon. Il faut un «game changer».

Que la politique s'occupe mieux de nous!

COURRIER DES LECTEURS. Le taux de participation, je l’ai aussi en travers de la gorge! Mais pas pour les mêmes raisons…