10 choses à savoir jeudi

Publié le 04/02/2016 à 08:31, mis à jour le 04/02/2016 à 09:44

10 choses à savoir jeudi

Publié le 04/02/2016 à 08:31, mis à jour le 04/02/2016 à 09:44

Point 4: Sans doute le meilleur miroir intelligent jamais créé

Bon jeudi! Voici 10 informations qui méritent votre attention en ce jeudi 4 février.

1-«Il est grand le mystère de la foi».... même chez les start-ups! Les jeunes entrepreneurs s’attaquent à tous les secteurs pour dénicher des occasions d’affaires ou améliorer notre vie, et la religion est leur nouvelle terre promise. En France, des jeunes pousses veulent en effet dépoussiérer l’Église, raconte La Tribune. Il y a quelques jours, des entrepreneurs et des geeks catholiques venus de toute la France se sont réunis à La Grande Crypte, à Paris, pour découvrir des innovations qui visent à faire entrer l’Église dans l’ère numérique. Hozana, une application qui sera lancée le 10 février, se veut par exemple le «Facebook de la prière». Elle vise à faciliter le recueillement entre amis, peu importe où ils sont, et ce, en temps réel. Autre app qui a suscité l’attention: Géoconfess, le «Uber de la confession». L’Église regagnera-t-elle des fidèles grâce à la technologie? Il n’y a peut-être pas de miracle en vue, mais ces apôtres de la techno ont la foi...

2-Les moches ont aussi le droit d’avoir leur propre marque de commerce. Après avoir lancé une plateforme Web qui se consacre à la vente de fruits et de légumes difformes ou considérés moches, la start-up montréalaise SecondLife commercialise ses produits sous sa propre étiquette, Beautifood. Novae explique qu’il s’agit d’un projet-pilote amorcé il y a quelques semaines avec «Pousse l’ananas», ne épicerie située sur la Plaza St-Hubert à Montréal. «Beautifood nous permet de rejoindre des individus qui n’achèteraient pas en ligne», explique le cofondateur de Second Life, Thibaut Martelain. Après les légumes, SecondLife compte s’attaquer aux fromages et aux pâtisseries. Bientôt, les dîners de «moches» seront peut-être très tendance...

3-«Portez une arme et recevez un rabais de 10% à la caisse». Depuis le 1er janvier, les habitants du Texas sont autorisés à porter des armes en public, à condition d’avoir la licence requise. Cette situation divise les habitants et plusieurs détaillants se sont prononcés contre, en affichant un message à l’entrée de leur magasin qui avertir les clients qu’ils ne sont pas autorisés à entrer avec leur fusil. Le libraire Brave New Books, d’Austin, a pris la voie inverse. Il va même jusqu’à offrir 10% de remise aux clients qui viennent armés, écrit le site l’ActuaLitté. Dans un communiqué, le proprio de la librairie dit apprécier le fait que les citoyens prennent leur sécurité en main, «dans un monde où les fusillades se produisent de plus en plus souvent». Coup de marketing ou véritable plaidoyer en faveur du port d’armes? Dans les deux cas, on trouve l’initiative fort déplorable.

4-Le futur est définitivement là: un ingénieur de chez Google(Nasdaq, GOOG) a inventé un miroir intelligent qui vous donne des informations pendant que vous vous pomponnez (voir photo en une d'article). Max Braun est parvenu à créer cet objet capable de vous donner l'heure, la météo et les dernières actus en utilisant seulement du matériel disponible en magasin, un système d'exploitation Android et des fils RSS disponibles gratuitement sur le Web. S'il ne s'agit pas du premier miroir intelligent, c'est certainement le plus raffiné, le plus «fini», jamais créé. L'ingénieur travaille désormais sur la possibilité d'ajouter les données du trafic routier, les notifications de votre agenda, et même une commande vocale. Si vous vous demandez comment ça marche, l'image ci-dessous vous fera passer de l'autre côté du miroir...

5-Les Bourses américaines évoluent entre vert et rouge jeudi matin, les investisseurs étant toujours suspendus à l’évolution des cours du pétrole et à celui du dollar américain. Vers 8h, les indices S&P 500, Dow Jones et Nasdaq reculent de respectivement 0,06%, 0,16% et 0,09%. Le baril de pétrole Brent, la référence au Québec, se replie de 0,83% à 34,75$US. Lisez notre revue de marché complète.

6-Dans le dur combat que mène Wal-Mart(NY., WMT) contre des rivales en ligne telle Amazon(Nasdaq, AMZN), tous les moyens sont bons pour raviver la croissance des ventes et attirer les clients dans ses magasins. Y compris d’exploiter ses propres stations d’essence. Le no 1 mondial du détail change sa stratégie à la pompe; il reprend le contrôle des stations-service situées aux abords de ses magasins, écrit le Wall Street Journal. Exit, donc, Murphy USA, qui a bâti et exploité les stations-service des magasins Wal-Mart depuis 20 ans. Les nouvelles stations-service seront exploitées directement par le détaillant. Une façon pour Wal-Mart de tirer de meilleures marges bénéficiaires, mais elle pourra surtout trouver des stratégies pour attirer les clients des stations-service dans ses magasins.

7-À l'agenda jeudi, le pdg intérimaire de Valeant(Tor., VRX), Howard Schiller, témoigne devant à un comité de la Chambre de représentants à Washington concernant la hausse du prix de certains médicaments fabriqués par la pharmaceutique. Le pdg d'Hydro-Québec, Éric Martel, prononce une allocution à la Chambre de commerce(12h, Palais de congrès de Montréal). Plusieurs résultats financiers sont attendus aujourd'hui: Produits forestiers Résolu, Stingray Digital, Saputo et Suncor.

8-Mauvaise passe pour Twitter(Nasdaq, TWTR). Après l'action en berne et la fuite des cadres, voilà que Business Insider s'est procuré le graphique ci-dessous qui montre que les usagers de Twitter twittent de moins en moins depuis 18 mois. Ces données auraient été collectées au travers de l'API de Twitter par une source restée anonyme. Selon cette source, ces chiffres reflèteraient la fuite des plus jeunes usagers vers Instagram et Snapchat. Le réseau social de Jack Dorsey à démenti formellement ces chiffres, se contentant d'un laconique: «ces données ne sont pas correctes». Il a ajouté qu'il n'avait pas pour habitude de commenter les chiffres obtenus par des tierces parties. Peut-être, mais comme nous l'écrivions dans cette rubrique récemment, certains croient que c'est le début de la fin pour Twitter...

9- Le patron déchu du FMI, Dominique Strauss-Kahn, refait surface. Il se joint au conseil d’administration de la banque ukrainienne Crédit Dniepr, de son ami oligarque Viktor Pintchouk. Créée en 1993, l’institution financière est la propriété de Viktor Pintchouk, deuxième homme le plus riche d'Ukraine, et gendre de l'ex-président Léonid Koutchma, rapporte Challenges. Sa fortune a été estimée à 1,43G$US par le magazine Forbes. M. Strauss-Kahn, qui a démissionné du FMI en 2011 à la suite d’accusations d’agression sexuelle, avait fait une de ses premières apparitions publiques à Kiev pour un discours devant des étudiants, à l’invitation de M. Pintchouk.

10-Le droneboarding, le meilleur nouveau sport de 2016? Vous avez un snowboard, de la neige, mais pas de montagne à proximité? Pas de souci, un drone viendra à votre rescousse. The Verge nous fait découvrir une nouvelle pratique assez cool: s’accrocher à un drone qui nous fait glisser sur la neige. Ce nouveau sport en est à ses balbutiements et vous apparaîtra peut-être peu emballant aux premiers abords. Mais imaginez les prouesses qu’il permettra dans quelques années. La vidéo qui suit nous en donne un avant-goût. 

Sources : Les Affaires, communiqués, PC, AFP, Challenges,Wall Street Journal, La Tribune, Novae, The Verge, Quartz, Business Insider.

 

À la une

«Pourquoi mes idées n'intéressent-elles personne?»

Il y a 58 minutes | Olivier Schmouker

MAUDITE JOB! «Dès que j'ouvre la bouche pour présenter mes idées, les autres décrochent. Vite, un truc pour changer ça!»

Le Canada se dirigerait vers une «courte» récession «modérée» en 2023, selon RBC

Il y a 24 minutes | La Presse Canadienne

Dans un nouveau rapport, la Banque Royale dit s'attendre à ce que les prix des maisons chutent de 10%.

Il faut diversifier l’approvisionnement en panneaux solaires, dit l'AIE

Il y a 7 minutes | La Presse Canadienne

L'Agence internationale de l'énergie met en garde contre ce marché contrôlé à 80% par la Chine.