Le camionneur moyen s'approche rapidement de la soixantaine

Publié le 20/02/2010 à 00:00

Le camionneur moyen s'approche rapidement de la soixantaine

Publié le 20/02/2010 à 00:00

Par Stéphane Rolland

Une main-d'oeuvre vieillissante, une dotation difficile, notamment en raison de la conciliation travail-famille. Le secteur du transport routier a beaucoup à faire.

Les cheveux des camionneurs grisonnent : l'âge moyen des chauffeurs est de 57 ans, dit Claude Chouinard, directeur général du Comité sectoriel de la main-d'oeuvre de l'industrie du transport routier (Camo-route).

Secteur important de l'économie québécoise, le transport routier emploie 500 000 Québécois, y compris les sociétés qui font le transport de passagers. En raison de l'envergure de ce secteur, les postes à combler au cours des prochaines années se compteront en dizaine de milliers. Cette situation s'explique en partie parce que les camionneurs partent plus tôt à la retraite que la moyenne des travailleurs. " C'est un travail physique qui devient plus difficile à effectuer avec l'âge ", dit Claude Chouinard.

Les jeunes, quant à eux, ne sont pas assez nombreux à vouloir exercer ce métier. Très populaire auprès de la relève, la conciliation travail-famille en prend un coup lorsque les trajets à parcourir durent dix jours.

" Nous recevons beaucoup de curriculum vitæ, affirme Michelle Feder, coordonnatrice des ressources humaines de C.A.T.. Les trois quarts des candidats veulent parcourir des routes locales. Malheureusement, cela ne correspond pas à nos besoins. " Le défi des employeurs sera de recruter en quantité sans sacrifier la qualité. La seule qualification exigée pour être chauffeur est de détenir le permis de conduire approprié. Certaines entreprises doivent offrir une formation supplémentaire à leurs employés.

La récession facilite la dotation

La récession a eu au moins un bon effet : elle a facilité l'embauche de personnel. " Le nombre de travailleurs disponibles a augmenté, constate Micheline Morneau, directrice des ressources humaines du Groupe Morneau. Pour notre dernière offre, nous avons reçu 62 candidatures. Avant la crise économique, nous recevions généralement deux ou trois candidatures pour ce genre d'offre. "

Par contre, cette éclaircie devrait être de courte durée en raison de la reprise économique, croient les intervenants que nous avons interrogés.

À la une

Bourse: Wall Street termine en hausse, rebond technique sans enthousiasme

Mis à jour à 17:54 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a clôturé en baisse jeudi.

Bourse: les gagnants et les perdants du jour

Mis à jour à 17:46 | Refinitiv

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.

À surveiller: Corus Entertainment, H2O Innovation et Dollarama

Que faire avec les titres Corus, H2O Innovation et Dollarama? Voici quelques recommandations d’analystes.