Keyera et le CN évalueront le projet de terminal à énergie propre en Alberta

Publié le 17/08/2022 à 11:29

Keyera et le CN évalueront le projet de terminal à énergie propre en Alberta

Publié le 17/08/2022 à 11:29

Par La Presse Canadienne

Les entreprises disent avoir signé un protocole d’entente pour envisager la construction d’un projet dans le cœur industriel de l’Alberta, soit dans le Comté de Strathcona, à l’est d’Edmonton. (Photo: La Presse Canadienne)

Calgary — Keyera (KEY.TO, 32 $) et la Compagnie des chemins de fer nationaux du Canada (CN, CNR.TO, 165,09 $) ont signé une entente pour évaluer la construction d’un terminal ferroviaire à énergie propre en Alberta.

Les entreprises disent avoir signé un protocole d’entente pour envisager la construction d’un projet dans le cœur industriel de l’Alberta, soit dans le Comté de Strathcona, à l’est d’Edmonton.

La nouvelle infrastructure regrouperait l’énergie conventionnelle et propre provenant de plusieurs sources, précisent-ils.

Le président-directeur général de Keyera, Dean Setoguchi, indique que l’accord s’appuie sur les forces de chaque partenaire.

Le plan prévoit la construction d’installations sur des terrains adjacents appartenant à Keyera et au CN. Une installation capable de gérer six trains de grande capacité entrants et sortants par jour est envisagée à terme.

Sur le même sujet

Le CN nomme Michel Letellier comme administrateur francophone au sein de son C.A.

Âgé de 58 ans, Michel Letellier est président et chef de la direction d’Innergex énergie renouvelable.

Le CN investira 335 M$ au Québec

24/06/2022 | Les Affaires

Ces investissements cibleront la technologie, le matériel roulant et des initiatives de décarbonisatio

À la une

Choisir la collaboration plutôt que les profits

Le modèle des communs, c'est sortir de l'idée qu'on peut faire de l'argent sur des besoins de subsistance.

Mondial-2022: aller ou pas au Qatar? L'onéreux dilemme des commanditaires.

12:52 | AFP

Est-il opportun pour une marque de s’afficher au Mondial-2022?

Les pénuries de personnel et l'épargne devraient amortir la récession, croit Deloitte

Il y a 42 minutes | La Presse Canadienne

Certains signes précurseurs d’un ralentissement sont déjà visibles.