Rachat de Louisbourg SBC: Hexagone contemple la Bourse

Publié le 30/04/2013 à 15:02, mis à jour le 01/05/2013 à 06:26

Rachat de Louisbourg SBC: Hexagone contemple la Bourse

Publié le 30/04/2013 à 15:02, mis à jour le 01/05/2013 à 06:26

Une inscription en Bourse d’Investissements Hexagone «n’est pas exclue», dit Mario Bertrand, président du conseil d’administration du nouveau propriétaire des anciennes compagnies de constriction de Tony Accurso.

«Mais la décision appartiendrait aux actionnaires, pas au conseil d’administration», ajoute du même souffle l’ancien directeur de cabinet du premier ministre Robert Bourassa et cadre chez Télésystème.

Une telle décision ne surviendrait probablement pas avant la fin du mandat de deux ans des administrateurs.

À la conférence de presse officialisant leur acquisition des anciennes entreprises de construction de Tony Accurso, les dirigeants d’Investissements Hexagone n’ont pas manqué de souligner qu’ils avaient décidé de doter la nouvelle entité d’une structure comparable à une société publique, cotée en Bourse.

Au conseil d’administration, cinq membres sur neuf sont indépendants, non actionnaires de l’entreprise. Les deux fils de Tony Accurso qui entrent dans le capital, James et Marco, n’y siègeront pas.

PLUS: Investissements Hexagone rachète les entreprises de Tony Accurso

À la une

OBNL: le sentiment d’imposture bien plus présent chez les femmes que les hommes

28/05/2024 | Emmanuel Martinez

Le sentiment d’imposture est plus présent chez les femmes que chez les hommes qui siègent sur les CA d’OBNL québécoises.

Adaptation au climat: les entreprises doivent se préparer au pire

28/05/2024 | François Normand

Le Groupe d’experts en adaptation aux changements climatiques (GEA) a publié un rapport crucial pour le Québec.

Climat: le GEA recommande de la «cohérence gouvernementale»

Mis à jour le 28/05/2024 | La Presse Canadienne

Les membres du GEA ont publié une liste de 20 recommandations, soutenues par plus de 90 moyens.