La RBC discrète sur la vente de ses actifs américains

Publié le 17/06/2011 à 13:53, mis à jour le 17/06/2011 à 16:31

La RBC discrète sur la vente de ses actifs américains

Publié le 17/06/2011 à 13:53, mis à jour le 17/06/2011 à 16:31

Par La Presse Canadienne

La Banque royale (TSX:RY) semble être en voie de conclure une entente pour vendre ses activités bancaires dans le sud-est des États-Unis, une transaction qui viendrait finalement mettre un terme à la perte d'argent de l'institution financière au sud de la frontière.

D'après l'agence Bloomberg, PNC Financial Services Group lorgnerait une partie ou la totalité des quelque 400 succursales de la RBC Bank en Caroline du Nord, en Caroline du Sud, en Virginie, en Georgie, en Floride et en Alabama.

La Banque royale et PNC ont tous deux refusé de commenter sur l'affirmation de Bloomberg.

L'analyste financier Peter Routledge de la Banque Nationale a indiqué qu'une entente serait bénéfique pour la plus importante institution bancaire du pays.

"Je verrais plutôt la RBC investir son temps et ses capacités de gestion là où elle est vraiment forte, soit les marchés des capitaux et dans la gestion globable d'actifs", a-t-il dit.

M. Routledge a estimé plus tôt cette année que les activités bancaires américaines de la RBC pouvaient valoir jusqu'à 3,7 milliards $, selon la valeur d'autres banques dans la région.

Le pdg de RBC, Gordon Nixon, a indiqué que l'entreprise réfléchissait actuellement à plusieurs possibilités pour sa filiale américaine dont les résultats sont plombés par la crise immobilière et le chômage élevé.

La vente de certains actifs figure parmi les solutions envisagées.

Il a cependant indiqué que sa priorité était d'améliorer les activités afin de rendre plus attrayant tout projet de fusion ou d'acquisition.

Le chef de la direction de PNC, James Rohr, a récemment déclaré lors d'une conférence sur l'investissement que la banque croyait qu'elle aurait l'occasion de conclure des ententes, mais qu'elle devait demeurer disciplinée.

"Je crois que vous nous verrez envisager de plus petites acquisitions", a confié M. Rohr lors de cette conférence.

La RBC Bank emploie environ 5000 personnes dans la région. Son actif s'élève à 26 milliards $ US.

PNC exploite quant à elle plus de 2500 succursales.

Les grandes banques canadiennes ont eu un succès mitigé dans leurs tentatives de prendre pied sur le marché bancaire américain.

M. Routledge a précisé que l'expérience a démontré que les banques canadiennes devaient s'installer en force aux États-Unis, ou rester chez elles.

La Banque TD a parié gros lorsqu'elle a acquis une participation majoritaire dans les activités de Banknorth, avant de consolider ses acquis en 2007. Depuis, la franchise américaine a crû pour atteindre plus de 1250 succursales le long de la côte Est avec des ententes pour acheter Commerce Bank en 2008 et le South Financial Group en 2010.

Et bien que la Banque de Montréal ait débuté avec une plus petite franchise dans la région de Chicago, similaire à l'investissement de la RBC dans le sud-est américain, celle-ci a depuis doublé de taille avec l'achat de la banque Marshall & Ilsley, basée à Milwaukee, pour un montant de 4 milliards $.

Par ailleurs, la RBC a nommé vendredi deux nouveaux membres de son conseil d'administration. Il s'agit d'Heather Munroe-Blum, rectrice et vice-chancelière de l'Université McGill, et Bridget van Kralingen, directrice générale d'IBM pour l'Amérique du Nord. Cet ajout porte le nombre d'administrateurs à 16, dont 5 femmes.

À la une

OBNL: le sentiment d’imposture bien plus présent chez les femmes que les hommes

28/05/2024 | Emmanuel Martinez

Le sentiment d’imposture est plus présent chez les femmes que chez les hommes qui siègent sur les CA d’OBNL québécoises.

Adaptation au climat: les entreprises doivent se préparer au pire

28/05/2024 | François Normand

Le Groupe d’experts en adaptation aux changements climatiques (GEA) a publié un rapport crucial pour le Québec.

Climat: le GEA recommande de la «cohérence gouvernementale»

Mis à jour le 28/05/2024 | La Presse Canadienne

Les membres du GEA ont publié une liste de 20 recommandations, soutenues par plus de 90 moyens.