Imperial Oil investit 8,9 G$ dans les sables bitumineux

Publié le 21/12/2011 à 16:46

Imperial Oil investit 8,9 G$ dans les sables bitumineux

Publié le 21/12/2011 à 16:46

Par AFP

La compagnie pétrolière canadienne Imperial Oil, filiale de l'Américain ExxonMobil, a annoncé mercredi qu'il investissait 8,9 milliards de dollars dans la deuxième phase d'un immense projet dans les sables bitumineux au Canada.

Cette somme doit permettre de porter la capacité de production du projet Kearl, dans les sables pétrolifères de l'Alberta, à 345.000 barils par jour (bp/j) d'ici à 2020, a indiqué la compagnie dans un communiqué.

Imperial Oil a déjà investi 10,9 milliards de dollars dans la première phase de cette mine à ciel ouvert, dont la construction a commencé en 2009 et qui est maintenant pratiquement terminée. Le projet doit produire 110.000 bp/j à partir de 2012 et augmenter ensuite jusqu'à 145.000 bp/j.

Les 8,9 milliards de dollars additionnels investis dans la deuxième phase vont ajouter 110.000 bpj à cette production d'ici à la fin 2015.

Le projet d'expansion des sables pétrolifères de Kearl, situé au Nord-Ouest du hameau de Fort McMurray, est un élément-clé d'Imperial Oil pour doubler sa production canadienne à environ 600 000 bp/j d'ici à 2020.

Ce projet en est un parmi plusieurs autres annoncés récemment dans le secteur pétrolier en Alberta, en dépit des inquiétudes qui pèsent sur la capacité de la province à pouvoir exporter son or noir. Des controverses entourent la construction de nouveaux oléoducs, notamment le projet Keystone vers les Etats-Unis.

Un projet de Royal Dutch Shell visant à une augmentation de production de 100.000 bpj est actuellement soumis pour approbation à une commission d'étude environnementale.

Au début du mois, le français Total a obtenu le feu vert pour un investissement de 9 milliards de dollars canadiens dans le projet Joslyn, qui doit produire initialement 100 000 bpj à partir de 2018. 

À la une

Possible victoire russe en Ukraine: de graves répercussions

ANALYSE. Plusieurs facteurs rendent difficiles pour l'Ukraine la reprise des territoires conquis par la Russie.

Bourse: le Dow Jones et le S&P 500 sur de nouveaux records

Mis à jour le 23/02/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a clôturé en hausse de près de 100 points.

Bourse: les gagnants et les perdants du 23 février

Mis à jour le 23/02/2024 | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.