Desjardins acquiert l'exploitant de Disnat

Publié le 05/03/2013 à 06:06, mis à jour le 05/03/2013 à 11:55

Desjardins acquiert l'exploitant de Disnat

Publié le 05/03/2013 à 06:06, mis à jour le 05/03/2013 à 11:55

Desjardins acquiert Nexa Technologies, qui exploite Disnat.

Le Mouvement Desjardins s’apprête à mettre la main sur Nexa Technologies, en liquidation aux États-Unis. L’entreprise exploite non seulement sa plateforme de courtage en ligne Disnat, mais aussi ses concurrentes Questrade, Tradefreedom, Scotia iTrade, TD Active Trader et Meridian.

Le 22 février, la coopérative québécoise a remporté les enchères pour racheter l’entreprise, la seule entité toujours en exploitation de sa maison mère Penson Worldwide, en processus de liquidation en vertu du Chapitre 11 au Delaware depuis le 11 janvier.

«La transaction n’est pas terminée, dit André Chapleau, porte-parole de Desjardins. À l’encan, ils nous ont dit “OK, vous l’avez”, mais il faut passer différentes étapes… On souhaite terminer la transaction ce mois-ci.»

Il refuse de divulguer le montant offert au liquidateur de Penson lors de l’enchère. Les informations disponibles sont vagues : Penson déclare des actifs «de 1 à 10 M$» US et des dettes de «10 à 50 M$».

Assurer ses arrières

Selon nos informations, la faillite de Penson a causé une certaine inquiétude au sein de l’institution financière.

Mais André Chapleau minimise. «Pour nous, c’était une occasion d’affaire, explique-t-il. Dans un souci de saine gestion et pour poursuivre l’exploitation de Disnat, on a aujourd’hui la mainmise sur la compagnie. C’est elle qui nous fournit la machine, les serveurs… Et on a maintenant le contrôle de tout ça.»

Intégrer QTrade

À la une

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture jeudi

Mis à jour il y a 21 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Les Bourses mondiales digèrent une série d'informations importantes.

Pourquoi laissons-nous agir les patrons dominateurs?

Il y a 56 minutes | Olivier Schmouker

MAUDITE JOB! «Mon boss est dominateur, arrogant, invivable. Pourquoi personne ne dit rien contre lui?»

Banque CIBC: recul des résultats au 4T et de l'ensemble de l'exercice 2022

Il y a 41 minutes | La Presse Canadienne

La banque affirme qu’elle a maintenu la solidité de ses fonds propres et de saines pratiques de gestion du risque.