La nation Wolastoqey ne s'entend pas avec Énergie NB sur le barrage de Mactaquac

Publié le 21/09/2022 à 13:21

La nation Wolastoqey ne s'entend pas avec Énergie NB sur le barrage de Mactaquac

Publié le 21/09/2022 à 13:21

Par La Presse Canadienne

Dans un communiqué, la Première Nation indique qu’Énergie NB et les chefs autochtones ont passé plusieurs années à négocier les conditions entourant le barrage de Mactaquac, situé à une vingtaine de kilomètres à l’est de Fredericton. (Photo: La Presse Canadienne)

Fredericton — La première nation Wolastoqey au Nouveau-Brunswick conclut à l’échec des négociations avec Énergie NB concernant le projet de la société d’État de moderniser le barrage et la centrale de Mactaquac, sur le fleuve Saint-Jean.

Dans un communiqué, la Première Nation indique qu’Énergie NB et les chefs autochtones ont passé plusieurs années à négocier les conditions entourant le barrage de Mactaquac, situé à une vingtaine de kilomètres à l’est de Fredericton. 

La province veut maintenir en exploitation ce barrage et cette centrale jusqu’en 2068, à un coût pouvant atteindre 3,6 milliards de dollars. La Première Nation indique qu’Énergie NB a fait une «première offre» en mars 2021, et que les Wolastoqey ont déposé une contre-offre en octobre. 

Mais selon la nation malécite, Énergie NB aurait renié trois des conditions convenues lors des négociations, sur des questions impliquant les intérêts de la communauté, la protection culturelle des Autochtones et les retombées économiques.

Énergie NB n’a pas immédiatement répondu à une demande pour commenter les négociations entourant cette centrale au fil de l’eau, inaugurée en 1968.

Le chef Gabriel Atwin, de la première nation Kingsclear, affirme que la communauté n’a pas eu son mot à dire dans la construction du barrage, qui, selon lui, a causé une pollution sonore et lumineuse, provoqué une contamination de l’environnement et réduit la sécurité alimentaire des Autochtones.

Sur le même sujet

Démystifier le financement des entreprises chez les Premières Nations

21/11/2022 | Manon Jeannotte

BLOGUE INVITÉ. Voici un résumé de ce qui est saisissable et insaisissable dans une communauté autochtone.

Le monde du génie embrasse la diversité

Édition du 26 Octobre 2022 | Philippe Jean Poirier

GÉNIE-CONSEIL. L’occasion de faire la différence constitue un facteur attractif pour bien des femmes ingénieures.

À la une

L’IA urbaine, pour des villes plus efficaces

Il y a 18 minutes | Hugues Foltz

BLOGUE INVITÉ. Les villes intelligentes s’appuient sur les technologies pour, entre autres, améliorer la qualité de vie.

Titres en action: AltaGas

Mis à jour il y a 40 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Leader, soyez engagé(e)s!

BLOGUE INVITÉ. Certaines personnes cultivent un peu trop la pensée magique.