Groupe TVA résiste à la récession

Publié le 31/07/2009 à 00:00

Groupe TVA résiste à la récession

Publié le 31/07/2009 à 00:00

Par Olivier Schmouker
Les produits d’exploitation de Groupe TVA sont demeurés globalement stables, à 111,5 millions de dollars. En revanche, les charges ont diminué, passant en un an de 89,3 à 86,4 millions de dollars.

Dans le secteur de la télévision, Groupe TVA a vu ses revenus publicitaires croître de 2,2%, et son bénéfice d’exploitation, de 34%, à 6,1 millions de dollars.

Dans le secteur de l’édition, le bénéfice d'exploitation est demeuré stable, à 3,3 millions de dollars. Et ce, malgré un recul de 9,7% des revenus. «Notre gestion des coûts a permis de maintenir le bénéfice d'exploitation du secteur au niveau du trimestre correspondant de 2008 malgré une baisse de 20,3% des revenus publicitaires», dit Pierre Dion, président et chef de la direction, de Groupe TVA.

Quant au secteur de la distribution, il a enregistré une perte d'exploitation de 1,9 million de dollars, comparativement à un bénéfice d'exploitation de 605 000 dollars au trimestre correspondant de 200
8. «Ce secteur a connu un trimestre difficile suite aux difficultés financières rencontrées par certains de ses clients et à l'activité commerciale réduite, notamment au niveau des ventes en vidéo», commente M. Dion.


Le conseil d'administration de Groupe TVA a déclaré aujourd'hui un dividende de 0,05 dollar l'action payable le 1er septembre 2009 aux détenteurs d'actions classes A et B inscrits aux registres le 17 août 2009.

À la une

Ce projet de loi affectera toutes les entreprises

24/05/2024 | François Normand

ANALYSE. Le projet de loi sur l’énergie que Pierre Fitzgibbon déposera d’ici le 7 juin sera structurant pour le Québec.

Électricité: un manufacturier sur trois en manque

23/05/2024 | François Normand

Près de 75% des entreprises des secteurs manufacturier et industriel retardent des projets ou des investissements.

Bourse: les résultats des 7 magnifiques au 1T

24/05/2024 | lesaffaires.com

D'Apple à Nvidia, qui a dépassé les attentes ou déçu les marchés.