Taiga poursuit son développement de véhicules électriques, malgré une perte de 11M$

Publié le 15/08/2022 à 15:36

Taiga poursuit son développement de véhicules électriques, malgré une perte de 11M$

Publié le 15/08/2022 à 15:36

Par La Presse Canadienne

La société montréalaise, établie à LaSalle, annonce lundi des revenus de 399 525 $ au deuxième trimestre, en hausse par rapport aux 141 461 $ au premier trimestre. (Photo: 123RF)

Le fabricant de motoneiges et de motomarines québécois Moteurs Taiga accuse une perte nette de 11,1 millions de dollars au deuxième trimestre, comparativement à 4,5 M$ au même trimestre l’an dernier, alors que l’entreprise poursuit son développement de véhicules électriques. 

La société montréalaise, établie à LaSalle, annonce lundi des revenus de 399 525 $ au deuxième trimestre, en hausse par rapport aux 141 461 $ au premier trimestre. 

Ses dépenses en recherche et développement, déduction faite des crédits d’impôt, sont passées à 1,6 M$, en augmentation par rapport au même trimestre en 2021, où elles se chiffraient à 1,4 M$.

Moteurs Taiga indique avoir livré 21 motoneiges électriques additionnelles au Canada et aux États-Unis lors de ce dernier trimestre. 

En date du 13 mai dernier, la compagnie soulignait en avoir livré 28 au total, après six années de recherche et développement. 

«Ces unités étaient le résultat de notre première production limitée, qui nous sert de tremplin pour accélérer la production future. Voir ces unités quitter notre usine et entendre les excellents commentaires des fiers nouveaux propriétaires a consolidé notre conviction profonde de l’importance des progrès technologiques introduits par Taiga dans l’industrie des sports motorisés», précise le président et directeur général de l’entreprise, Samuel Bruneau, dans un communiqué. 

Les motoneiges électriques Nomad ont notamment été adoptées par la Société des établissements de plein air du Québec (Sépaq), l’agence qui gère les parcs et les réserves fauniques au Québec, précise-t-il. 

L’entreprise a également reçu plus tôt cette année le prix World Changing Ideas pour l’Amérique du Nord de Fast Company pour sa contribution à décarboniser les sports motorisés.

La fabrication de la motomarine Orca a débuté au cours de ce deuxième trimestre et les livraisons se sont amorcées le 11 juillet dernier. 

Moteurs Taiga indique être le premier fabricant de motomarines électriques à recevoir la certification de sécurité de la National Marine Manufacturers Association (NMMA) aux États-Unis, en plus d’avoir vu sa déclaration de conformité traitée par Transport Canada pour la motomarine Orca. 

Néanmoins, «la production demeure limitée en raison de divers facteurs, notamment les pressions de la chaîne logistique, la disponibilité des matériaux bruts et d’autres composantes, l’optimisation des processus de fabrication et les efficacités coût/volume», précise l’entreprise dans un communiqué. 

Moteurs Taiga souligne cependant avoir investi dans sa chaîne logistique et a pour objectif de livrer de 2500 à 3500 unités pour 2023.

Pour y arriver, la direction dit se consacrer à la recherche de fonds additionnels. 

Après cette publication des résultats trimestriels, l’action de l’entreprise reculait de 4,65% ou 0,24 $ à la Bourse de Toronto, lundi après-midi, pour se négocier à 4,92 $. 

À la une

L'ouragan Ian provoque des inondations «catastrophiques» en Floride

Il y a 42 minutes |

De forts vents arrachaient les branches de nombreux palmiers, faisant même vaciller les poteaux électriques.

Choisir la collaboration plutôt que les profits

Le modèle des communs, c'est sortir de l'idée qu'on peut faire de l'argent sur des besoins de subsistance.

Mondial-2022: aller ou pas au Qatar? L'onéreux dilemme des commanditaires.

12:52 | AFP

Est-il opportun pour une marque de s’afficher au Mondial-2022?