Que signifie la hausse des taux d'intérêt pour les hypothèques et les acheteurs?

Publié le 08/06/2023 à 10:12

Que signifie la hausse des taux d'intérêt pour les hypothèques et les acheteurs?

Publié le 08/06/2023 à 10:12

Par La Presse Canadienne

Cela aura un impact sur toute personne obtenant un prêt hypothécaire à taux fixe ou renouvelant un prêt existant. (Photo: La Presse Canadienne)

Toronto — La Banque du Canada a relevé mercredi son taux directeur d’un quart de point de pourcentage, le portant à 4,75%, son taux le plus élevé depuis avril 2001.

La hausse vise à étouffer l’inflation, qui se révèle plus tenace que prévu et ne redescend pas assez rapidement vers l’objectif de la banque centrale, qui est de 2,0% sur une base annuelle.

Cependant, la hausse devrait également peser sur ceux qui cherchent à acheter une maison ou qui détiennent des hypothèques.

 

Qu’est-ce que le taux d’intérêt a à voir avec les prêts hypothécaires ?

Les taux hypothécaires ont tendance à évoluer en même temps que les taux d’intérêt, de sorte que lorsque l’un augmente, l’autre est susceptible de suivre.

Quelques heures après l’annonce de la Banque du Canada, les banques ont commencé à augmenter leurs taux préférentiels.

Les Canadiens qui achètent une maison ont le choix entre deux types de prêts hypothécaires: à taux fixe ou à taux variable. Les prêts hypothécaires à taux fixe permettent aux emprunteurs de bloquer le taux d’intérêt qu’ils paieront pendant une période déterminée, tandis que les prêts hypothécaires à taux variable fluctuent avec les taux d’intérêt.

 

Qu’est-ce que cela signifie si on a un prêt hypothécaire à taux variable ?

Ceux qui ont des hypothèques à taux variable verront leurs taux d’intérêt augmenter pour absorber la hausse des taux, a expliqué James Laird, codirecteur général du site de comparaison de taux Ratehub.ca.

Par exemple, il estime qu’un propriétaire qui avait une mise de fonds de 10% sur une maison de 716 083 $ avec un taux variable de 5,55% sur cinq ans amorti sur 25 ans a un versement hypothécaire mensuel de 4075 $.

Avec l’augmentation de taux de 25 points de base d’aujourd’hui, le taux hypothécaire variable de ce propriétaire passera à 5,80% et son paiement mensuel passera à 4173 $. Cela signifie que le propriétaire paiera 98 $ de plus par mois ou 1176 $ par an sur ses versements hypothécaires, a poursuivi James Laird dans un communiqué de presse.

Pour ce qui est de ceux qui ont des paiements fixes sur un prêt hypothécaire à taux variable, James Laird prédit qu’ils dépasseront leur taux de déclenchement s’ils ne l’ont pas déjà fait _ le point où les paiements ne suffisent plus à couvrir tous les intérêts accumulés depuis le dernier paiement. Cela signifie que la totalité du paiement hypothécaire couvre les intérêts, et donc que rien n’est affecté au capital.

 

Qu’en est-il des prêts hypothécaires à taux fixe ?

«Les taux fixes avaient déjà commencé à augmenter en prévision d’une éventuelle hausse des taux et vont encore augmenter maintenant que nous savons que la banque a relevé ses taux», a prévenu James Laird.

Cela aura un impact sur toute personne obtenant un prêt hypothécaire à taux fixe ou renouvelant un prêt existant.

Avec le taux d’intérêt le plus élevé depuis plus de 20 ans, «les taux fixes sont également plus élevés que le taux auquel se trouvent probablement de nombreuses personnes qui renouvellent en ce moment», a estimé Olympia Baldrich, vice-présidente des produits de détail à la Banque TD.

Elle recommande aux personnes dont les hypothèques sont sur le point d’être renouvelées d’envisager une retenue de taux, qui verrouille un taux hypothécaire pendant une certaine période.

Les emprunteurs avec un prêt hypothécaire à taux variable, doivent-ils passer à un prêt hypothécaire à taux fixe ?

La situation de chaque titulaire de prêt hypothécaire est différente, a estimé Olympia Baldrich.

Pour ceux qui s’inquiètent des versements hypothécaires, elle exhorte les gens à les revoir avec un spécialiste en hypothèques ou un conseiller financier qui peut aider à déterminer s’il faut passer à un autre type d’hypothèque.

Ils peuvent également aider à explorer des options pour augmenter les paiements, effectuer des paiements forfaitaires ou ralentir les paiements.

«Allez regarder vos finances, prenez du recul et regardez simplement votre situation financière dans son ensemble et ce que cela signifierait si les taux continuaient», a-t-elle conseillé.

 

Qu’est-ce que cela signifie pour ceux qui cherchent à acheter une maison ?

«Le marché a en quelque sorte touché le fond au début de l’année et les ventes de maisons et les prix des maisons ont vraiment touché le fond à ce moment-là, mais la confiance a de nouveau augmenté (récemment)», a observé Olympia Baldrich.

Les ventes nationales de maisons ont bondi de 11,3% entre mars et avril, alors que le marché immobilier s’est redressé, mais l’offre est restée à son plus bas niveau en 20 ans, a souligné l’Association canadienne de l’immobilier le mois dernier.

Les ventes désaisonnalisées pour avril ont totalisé 38 164, contre 34 277 en mars, tandis que le prix moyen des maisons était d’environ 716 000 $ en avril, en baisse de 3,9% par rapport à avril 2022, mais en hausse de 103 500 $ par rapport à janvier 2023.

Ceux qui se lancent maintenant sur le marché peuvent s’attendre à des taux plus élevés que ceux que d’autres ont reçus au cours des mois ou des années précédents, mais il faudra quelques semaines avant que nous commencions à voir les ramifications sur le marché, a estimé Olympia Baldrich.

James Laird s’attend quant à lui à ce que la hausse des taux exerce une pression à la baisse sur les prix des maisons.

 

Sur le même sujet

Banque du Canada: jusqu'à cinq baisses de taux d'ici juin 2025

14/06/2024 | Denis Lalonde

BALADO. Les données américaines sur l’inflation pourraient conforter la Banque du Canada dans ses baisses de taux.

La banque centrale évitera l’assouplissement quantitatif à moins d’un épisode majeur

Le résumé des délibérations de la banque centrale sur la réduction de son taux directeur devrait être publié le 19 juin.

À la une

Bourse: Wall Street ouvre sans tendance générale claire

Mis à jour il y a 1 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a ouvert dans le rouge.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture lundi 17 juin

Mis à jour à 08:13 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. L'Europe tente un rebond, toujours attentive à la politique française.

Les nouvelles du marché du lundi 17 juin

Mis à jour à 08:26 | Refinitiv

Les entreprises nord-américaines d'eau embouteillée Primo Water et BlueTriton concluent un accord de fusion.