La Caisse vend le siège social de Vivendi

Publié le 08/05/2013 à 10:28, mis à jour le 08/05/2013 à 13:19

La Caisse vend le siège social de Vivendi

Publié le 08/05/2013 à 10:28, mis à jour le 08/05/2013 à 13:19

Le siège social de Vivendi, au 42, avenue Friedland. Photo: Hugo Joncas.

La Caisse de dépôt et placement du Québec annonce la vente du prestigieux siège social de Vivendi, dans le 8e arrondissement de Paris.

L’acheteur est la société française Assurances du Crédit Mutuel.

La filiale immobilière de la Caisse, Ivanhoé-Cambridge, détenait le 42, avenue de Friedland à 42 %. Ses partenaires étaient des «fonds internationaux non canadiens», dit la société, sans donner de précisions. Elle ne divulgue aucun prix de vente pour l’édifice, situé à un jet de pierre de l’Arc de Triomphe et des Champs-Élysées.

«Nous sommes satisfaits de cette transaction de vente. Pour nous, l’actif avait atteint sa maturité depuis son acquisition par la Caisse en 1997, qui était d’ailleurs sa première à Paris», a confié dans un courriel la vice-présidente exécutive d'Ivanhoé Cambridge pour l'Europe, Méka Brunel.

En octobre 2012, la filiale immobilière avait mis l’immeuble de 107 500 pieds carrés sur le marché, en plus du siège social d’Areva, rue Lafayette, et de la tour Pacific, dans le quartier d’affaires de La Défense. Elle demandait 715 M d’euros (environ 915 M$ à ce moment) pour le portefeuille complet, détenu avec les mêmes partenaires que le 42, Friedland. Mais la Caisse n’a pas réussi à vendre les immeubles.

«Certains ont cru que nous voulions faire une liquidation», expliquait Méka Brunel en entrevue avec Les Affaires au Marché international des professionnels de l’immobilier en mars 2013, à Cannes, en France. Elle a refusé les offres reçues, jugées beaucoup trop basses. «Nous ne sommes pas obligés de vendre.»

La filiale de la Caisse a donc décidé de vendre les immeubles séparément et a annoncé le 7 mai une première transaction.

Le 42, Friedland est l’un des tout premiers immeubles qu’a acquis la Caisse en France, dans les années 1990.

Ivanhoé-Cambridge en aura d’ailleurs plein les bras à Paris ces prochaines années. La filiale de la Caisse et le constructeur texan Hines ont embauché l’architecte Jean Nouvel pour construire deux nouveaux gratte-ciel dans le 13e arrondissement. Coût du chantier : entre 600 et 700 M d’euros, soit de 795 à 925 M$.

À la une

TotalEnergies étudie une cotation en actions à New York

13:06 | AFP

Mais pas une «cotation principale», selon le PDG du groupe pétrolier français Patrick Pouyanné.

Les bonnes (et moins bonnes) raisons de démissionner

EXPERTE INVITÉE. Avant de démissionner, il est recommandé d’en parler avec les bonnes personnes

Malade, vaut-il mieux rester chez soi ou aller au bureau?

MAUDITE JOB! «L'autre jour, j'étais malade comme un chien. Je suis quand même allé au bureau. Ai-je eu raison ou tort?»